Jacques Boucher de Perthes : Père fondateur de la Préhistoire

le_jardin_archeologique_de_saint_acheul_imagelargeL’année 2018 marque le 150e anniversaire de la disparition de Boucher de Perthes, l’occasion pour le Jardin archéologique de Saint-Acheul de lui rendre hommage.

Le mercredi 4 octobre 2017 à 18h, le Jardin archéologique de Saint-Acheul propose une conférence de Jean-Pierre Fagnart, archéologue départemental de la Somme sur Jacques Boucher de Perthes : Père fondateur de la Préhistoire. Lire la suite

Panorama 2016 des fouilles archéologiques dans la Somme

Le CIRAS vous convie à sa prochaine conférence le vendredi 27 janvier 2017 à partir de 20h30.

conference-cirasTahar Ben Redjeb, ingénieur d’étude au service régional de la DRAC des Hauts-de-France présentera son tour d’horizon annuel des opérations d’archéologie qui ont été réalisées dans le département.

L’année 2016 a de nouveau amené son lot de découvertes, lesquelles font régulièrement progresser notre connaissance des occupations anciennes.
Pour la Préhistoire, nous retiendrons les sondages réalisés à Abbeville qui ont permis d’observer des sédiments fluviatiles grossiers et de recueillir des silex taillés dont l’âge peut être estimé à 650 000 ans. Lire la suite

Saint-Quentin-la-Motte-Croix-au-Bailly (Somme) : un établissement rural protohistorique et antique

saint-quentin-la-motteLASCOUR Vincent
Saint-Quentin-la-Motte-Croix-au-Bailly (Somme) : un établissement rural protohistorique et antique
Amiens : DRAC Hauts-de-France, SRA, 2016, [8] p.
Collection Archéologie des Hauts-de-France ; 4

Résumé éditeur :

Le site est localisé sur le rebord d’un plateau limoneux formant le versant nord de la vallée de la Bresle. Il se trouve à proximité de la ville romaine de Briga, positionnée sur le versant opposé de la vallée, et qui fait l’objet d’une fouille programmée depuis plusieurs années. Une villa romaine avait été également repérée en prospection aérienne par R. Agache à une centaine de mètres : «La villa des Trente». Plusieurs traces d’occupation ont été décelées, du Néolithique final à la période contemporaine. Mais les vestiges les plus significatifs sont ceux de la fin de La Tène moyenne-Tène finale (IIe-Ier siècle av. n.è.) et leur évolution jusqu’au début du IIIe siècle de n.è. Seuls quelques outils néolithiques ont été récoltés hors contexte. Lire la suite

Places fortes du littoral et de l’arrière-pays (Pas-de-Calais et Somme). Actualités et recherches inédites.

Les Journées sont organisées par le Ministère de la Culture et de la Communication, DRAC Les Hauts de France Nord-Pas-de-Calais Picardie – Service Régional de l’Archéologie, en collaboration avec l’Université de Lille – Sciences Humaines et Sociales – IRHiS. Elles tiendront les jeudi 6 et vendredi 7 octobre 2016 dans la Salle de séminaire de l’IRHiS.

photoLe 12 février 1994, les participants d’une table-ronde sur L’archéologie des fortifications, organisée à Lille par N. Faucherre, Chr. Lesage et Y. Roumegoux (DRAC Nord-Pas-de-Calais), concluaient à la nécessaire réalisation d’un atlas des anciennes villes fortes du Nord-Pas-de-Calais, à la constitution d’un fichier iconographique des plans de villes fortes, à l’organisation d’un colloque (alors prévu en 1996), à la tenue de journées d’études sur des thèmes fédérateurs et à la définition d’un projet collectif de recherches, à travers la mise en place d’une équipe pluridisciplinaire1. Lire la suite