ANNULATION : Conférence : ”Aux portes de l’abbaye d’Elnone – Saint-Amand”. Premiers résultats de la fouille préventive de la Grand-Place de Saint-Amand-les-Eaux

EN RAISON DU CONTEXTE SANITAIRE, CETTE CONFÉRENCE INITIALEMENT PRÉVUE LE 27 SEPTEMBRE PROCHAIN DOIT MALHEUREUSEMENT ÊTRE REPORTÉE À UNE DATE ULTÉRIEURE. LA NOUVELLE DATE SERA DIFFUSÉE SUR LE PORTAIL.

Le Cercle archéologique et historique de Valenciennes et de son arrondissement propose le 27 septembre 2020 une conférence d’Alain Henton (Inrap Hauts-de-France) sur les fouilles préventives de la Grand-Place de Saint-Amand-les-Eaux.

Lors de cette conférence seront décrits les résultats de la fouille préventive menée par l’Inrap en 2019 sur la Grand-Place de la ville. Parmi les découvertes les plus significatives, nous pouvons mentionner un exceptionnel atelier de verrier du 8e siècle, de puissantes palissades en bois du 9e siècle et un probable atrium en pierre du 10e siècle bordant l’église abbatiale carolingienne. Ce dernier aurait accueilli, vers 990, la résidence de la reine Suzanne (Rozalad’Italie), épouse répudiée de Robert le Pieux. Aux 11e-12e siècle, un cimetière s’installe à l’entrée du grand enclos de l’abbaye médiévale, séparant celle-ci de la place de marché. A 16e siècle, un grand bâtiment en brique accueillera à cet endroit l’échevinage du bourg. Au début du 17e siècle, un très beau pont en pierre enjambe la douve entourant l’abbaye. Il relie alors la grande cour de l’abbaye, préfigurant la place actuelle, à la tour de l’église abbatiale.Cette conférence donnera également l’occasion de décrire les principaux résultats des nombreuses opérations d’archéologie préventive menées sur l’ensemble du territoire de Saint-Amand depuis une quinzaine d’années.

Continuer la lecture

Aux portes de l’abbaye d’Elnone – Saint-Amand. Premiers résultats de la fouille préventive de la Grand-Place de Saint-Amand-les-Eaux (Hauts-de-France, Nord)

Nordoc publie aujourd’hui, la 3e communication des journées régionales de l’archéologie (22 et 23 novembre 2019 à Beauvais). Cette présentation réalisée par le responsable d’opération, Alain Henton de l’Inrap, porte sur la fouille archéologique qui s’est déroulée au pied de l’abbatiale de  Saint-Amand-les-Eaux l’an dernier et qui a mis au jour de nombreux vestiges archéologiques. Nous remercions Alain Henton de nous avoir confié ses premiers résultats afin de les diffuser sur le portail. Nous vous en souhaitons bonne lecture.

A partir de 2017, d’importants travaux d’aménagement de la Grand-Place de Saint-Amand sont entrepris par la mairie, sans que le SRA Hauts-de-France n’en ai été averti. Ces travaux entrainent une destruction partielle du sous-sol de ce secteur historique de la ville. En janvier 2018, la mise au jour d’un crâne humain enclenche l’arrêt total des travaux et la prescription d’une opération d’archéologie préventive. Entre mars et mai 2018, un diagnostic réalisé par l’Inrap Hauts-de-France sur près des deux tiers de la surface de la Place met en évidence une occupation s’étalant sur près de 1300 ans, en relation directe avec une ancienne et importante abbaye. Entre janvier et juillet 2019, une fouille préventive est menée par l’Inrap sur la partie centrale de la place, sur un secteur directement menacé par des travaux d’aménagement. Cinq grandes phases d’occupation ont été distinguées, couvrant plus de 10 siècles (VIIIe – XVIIIe siècles). A l’issue de la phase terrain et dans l’attente d’études complémentaires et du rapport final d’opération, un premier bilan des découvertes peut ici être proposé.

Continuer la lecture

Conférence : Plongée au cœur de 1300 ans de l’histoire de la ville de Saint-Amand-les-Eaux. Premiers résultats de la fouille préventive sur la Grand-Place

Alain Hentin (Inrap) présentera lors d’une conférence le mercredi 22 mai à 19h00 à l’Espace Jean-Ferrat de Saint-Amand-les-Eaux, les premiers résultats de la fouille préventive de la Grand-Place de Saint-Amand-les-Eaux.

En janvier 2018, un crâne humain est découvert par hasard lord du creusement d’un bassin de rétention d’eau au centre de la Grand-Place. Le Service régional de l’Archéologie fait stopper les travaux et prescrit dans la foulée un diagnostic préventif, mené par l’Inrap en mars et avril 2018. L’importance des découvertes, couvrant plus de 13 siècles de l’Histoire amandinoise, et le risque encouru par les vestiges mis au jour durant les travaux amènent le préfet de la région à ordonner la réalisation d’une fouille sur un secteur bien déterminé de la place, face à la tour abbatiale. Celle-ci, confiée à une équipe de 8 archéologues de l’Inrap, débutera mi-mars 2019 pour une durée prévisionnelle de 3 mois.

Pour accéder à la présentation complète, cliquez ici. Continuer la lecture