Expo : Vers l’infini et l’Au-delà : regards sur les pratiques funéraires chez les Gallo-romains

Arkéos, Musée-Parc archéologique archéologique propose du 1er décembre 2019 au 5 juillet 2020 sur exposition sur les pratiques funéraires chez les Gallo-romains.

Depuis plus de 40 ans, les découvertes de tombes Gallo-romaines sur le territoire de l’Ostrevent (entre Scarpe et Escaut) permettent d’appréhender les croyances et rites funéraires pratiqués par les vivants à l’égard de leurs morts il y a 2000 ans.

Héritage Gaulois ou tradition romaine, particularisme régional ou familial, les monuments, les cérémonies religieuses ainsi que les offrandes déposées dans les sépultures témoignent de la complexité et la richesse des relations qu’entretiennent les vivants pour perpétuer la mémoire de leurs défunts.

Continuer la lecture

De l’importance des synthèses archéologiques micro-régionales

   
          Cet article a été rédigé par Alice Dananai, docteur en archéologie.
   

L’ouvrage publié, Entre cendres et offrandes : les pratiques funéraires en territoire atrébate de la fin du Ier s. av. J.-C. au début du IIIe s. ap. J.-C., est le résultat de plusieurs années de recherches menées dans le cadre d’une thèse de doctorat soutenue à l’Université de Lille en 2015.

Son ambition était de définir, à partir de la documentation archéologique récente, les pratiques funéraires sur le territoire de l’Ostrevant, situé à l’époque antique à la croisée des cités des Atrébates, des Nerviens et des Ménapiens, tout en mettant en lumière la continuité et les transformations des sociétés en lien avec la présence romaine sur le territoire. Les limites chronologiques fixées s’étendent de la transition entre la fin de l’Âge du Fer et le Haut-Empire jusqu’au début du IIIe s.

Fig. 1 : Carte des ensembles funéraires du Haut-Empire. En vert, les ensembles funéraires du corpus de l’Artois-Ostrevant. Echelle 1 : 1 000 000. (©ABG)

Le choix de la zone d’étude est né de la volonté d’exploiter une importante quantité de données disponibles grâce aux nombreuses opérations d’archéologie préventive menées ces trente dernières années. Le corpus initial est constitué par les résultats issus des interventions de la Direction de l’Archéologie Préventive de Douaisis Agglo (ou Communauté d’Agglomération du Douaisis jusqu’en 2018) depuis les années 1990. Il est enrichi par le dépouillement des rapports de diagnostic et de fouilles effectués par l’ensemble des acteurs de l’archéologie préventive actifs du Nord-Pas-de-Calais et les publications de sites localisés sur la frontière occidentale belge.

Continuer la lecture

Nouvelle publication : Entre cendres et offrandes : les pratiques funéraires en territoire atrébate de la fin du Ier s. av. J.-C. au début du IIIe s. ap. J.-C.

DANANAI Alice
Entre cendres et offrandes : les pratiques funéraires en territoire atrébate de la fin du Ier s. av. J.-C. au début du IIIe s. ap. J.-C.
Villeneuve d’Ascq : Revue du Nord, 2019, 532 p.
Collection Art et Archéologie ; 28
Texte remanié de : Thèse de doctorat : Archéologie : Lille 3 : 2015
ISBN 979-10-93095-14-1

Résumé :

Cet ouvrage correspond à la version remaniée de sa thèse de doctorat, dirigée par William Van Andringa (directeur d’études à l’École Pratiques des Hautes Études, Paris) et Xavier Deru (MCF, ULille). Elle a été soutenue en décembre 2015 à l’Université de Lille. 

Continuer la lecture

Vie quotidienne et pratiques funéraires à l’Âge du bronze : Dainville il y a 3 500 ans

Exposition à la médiathèque de Coquelles (Pas-de-Calais) du 23 mars au 30 avril 2016.

affiche_expo_age_de_bronze_internetCette exposition met en valeur les découvertes faites par l’équipe d’archéologues du Centre départemental d’archéologie sur le site archéologique “Le Champ Bel Air” à Dainville, près d’Arras. De février à début avril 2012, des archéologues du Centre départemental d’archéologie du Pas-de-Calais ont effectué des fouilles archéologiques, préalables à la construction par la Communauté Urbaine d’Arras et la Commune de Dainville, d’un éco-quartier rue Broussais, au lieu-dit “Le Champ Bel Air”. Un site de l’Âge du bronze (entre – 2 000 ans et – 800 ans), caractérisé par une nécropole et une zone d’activités domestiques, a été mis au jour. Continuer la lecture

Rappel : Soutenance de la thèse d’Alice Dananaï

Soutenance de la thèse de doctorat d’Alice Dananaï intitulée Entre cendres et offrandes : les pratiques funéraires en Ostrevant (Cité des Atrébates) de la fin du Ier s. av. J.-C. au début du IIIe s. apr. J.-C.

Soutenance-Alice-DananaiLe vendredi 18 décembre 2015
à 14h à l’Université Lille 3
Campus Pont de Bois
Maison de la recherche – Salle des colloques

Composition du jury :

William Van Andringa, Professeur d’Archéologie romaine, Université Lille 3 (directeur)
Xavier Deru, Maître de Conférence en Archéologie romaine, Université Lille3 (directeur)
Valérie Bel, Ingénieur de recherche à l’Inrap et archéologue spécialiste du funéraire
Wim De Clercq, Professeur d’Archéologie, Université de Gand
Henri Duday, Professeur émérite, Université de Bordeaux
Sandrine Huber, Professeur d’Archéologie classique, Université de Lorraine

Soutenance de la thèse de doctorat d’Alice Dananaï

Soutenance de la thèse de doctorat d’Alice Dananaï intitulée Entre cendres et offrandes : les pratiques funéraires en Ostrevant (Cité des Atrébates) de la fin du Ier s. av. J.-C. au début du IIIe s. apr. J.-C.

Soutenance-Alice-DananaiLe vendredi 18 décembre 2015
à 14h à l’Université Lille 3
Campus Pont de Bois
Maison de la recherche – Salle des colloques

Composition du jury :

William Van Andringa, Professeur d’Archéologie romaine, Université Lille 3 (directeur)
Xavier Deru, Maître de Conférence en Archéologie romaine, Université Lille3 (directeur)
Valérie Bel, Ingénieur de recherche à l’Inrap et archéologue spécialiste du funéraire
Wim De Clercq, Professeur d’Archéologie, Université de Gand
Henri Duday, Professeur émérite, Université de Bordeaux
Sandrine Huber, Professeur d’Archéologie classique, Université de Lorraine