Conférence : Un dieu-médecin enfanté « pour le plus grand bonheur des hommes » asclépios/Esculade et son implantation dans la partie septentrionale de l’Empire romain

Le Musée du Vermandois propose le vendredi 6 septembre 2019 à 18h, une conférence de Grégoire Masson, Docteur en Histoire ancienne, intitulée Un dieu-médecin enfanté « pour le plus grand bonheur des hommes » asclépios/Esculade et son implantation dans la partie septentrionale de l’Empire romain.

Après avoir évoqué, en un large propos liminaire, les principales caractéristiques du dieu Asclépios/Esculape dans le monde gréco-romain, la présente intervention s’intéressera plus spécifiquement à la problématique de la diffusion de son culte dans les provinces de Gaule Belgique et de Germanie inférieure.

Seront ainsi mentionnés, à cette occasion, les sanctuaires supposés du dieu (notamment le site des Castellains, dans le Hainaut belge), la documentation épigraphique le concernant et l’ensemble des témoignages iconographiques pouvant être recensés dans ces deux provinces de l’Empire

Continuer la lecture

Conférence : « Allô docteur ? » Se soigner dans le monde romain antique

Le Musée du Vermandois propose le vendredi 6 septembre 2019 à 18h, une conférence de Caroline Husquin, Maître de conférences en Histoire ancienne intitulée « Allô docteur ? » Se soigner dans le monde romain antique.

Comment les Anciens percevaient-ils la maladie et le corps en général ? Vers qui se tournait-on en cas de blessures ou de santé précaire dans des sociétés où aucun diplôme ne venait sanctionner une formation médicale ? Quelles étaient les voies du soin ? Pour qui ? Voici autant de questions auxquelles cette conférence souhaite proposer des pistes de réflexion par le biais d’un petit panorama de la médecine romaine dans l’Antiquité.

Continuer la lecture

Conférence : Asclépios/Esculape, dieu gréco-romain de la médecine et son implantation en Gaule Belgique et en Germanie inférieure

Dans le cadre de ces conférences, le Cercle archéologique et historique de Valenciennes propose le dimanche 19 mai 2019 une conférence de Grégoire Masson (docteur en archéologie) sur Asclépios/Esculape, dieu gréco-romain de la médecine et son implantation en Gaule Belgique et en Germanie inférieure.

Asclepios, celui qui allait devenir l’Esculape des Romains, fils d’Apollon et de Coronis, dont le centaure Chiron avait assuré l’apprentissage, excellait tant dans l’art médical que le poète Pindare le louait comme le « doux artisan de la santé robuste », « le héros guérisseur de toutes les maladies ». Après avoir évoqué, en un large liminaire, les principales caractéristiques du dieu dans le monde-gréco-romain, la présente intervention s’intéressera plus spécifiquement à la problématique de la diffusion du culte d’Asclepios /Esculape dans les provinces de la Gaule Belgique et de la Germanie inférieure. Seront aussi mentionnés à cette occasion les sanctuaires supposés du dieu (notamment le site des Castellains dans le Hainaut belge), la documentation épigraphique le concernant et l’ensemble des témoignages iconographiques pouvant être recensés dans ces deux provinces de l’Empire.

Continuer la lecture

Exposition : Au temps de Galien. Un médecin grec dans l’empire romain

Le Musée royal de Mariemont propose une nouvelle exposition depuis le 26 mai 2018 intitulée :  « Au temps de Galien. Un médecin grec dans l’empire romain ».

Relief en pierre avec médecin soignant un soldat (c) Römisch-Germanisches Museum, Köln

En suivant la vie du médecin grec Galien de Pergame (129 – env. 216 ap. J.-C.) comme fil conducteur, l’exposition se propose de décrire les pratiques médicales, pharmacologiques et sanitaires de l’empire romain aux premiers siècles de notre ère.

Galien en 2018, l’exposition évènement de Mariemont

Les écrits prolifiques du célèbre praticien, ses centres d’intérêt très variés, ses voyages et l’ampleur de sa clientèle permettent de traiter de nombreux thèmes et offrent un parcours géographique et sociologique autour de la Méditerranée sous la Pax Romana.

Vingt ans après l’exposition « Au temps d’Hippocrate. Médecine et société en Grèce antique », qui avait connu un réel succès à Mariemont, l’actuel projet « Au temps de Galien » souligne l’évolution thérapeutique et anatomique, mais également la constance de la pharmacopée et du système des quatre humeurs, pendant les sept siècles qui séparent Hippocrate, « le Père de la Médecine » de Galien « le Prince de la Médecine ».

Continuer la lecture