Conférence : Les animaux dans la Grande Guerre, l’apport de l’archéozoologie

La prochaine conférence-dédicace du CIRAS aura lieu le vendredi 14 décembre 2018 à 20h30 à la DRAC site d’Amiens. Elle sera animée par Alice Bourgois, docteur en archéologie et en archéozoologie de l’Université Jules Verne-CRAVO.

L’archéologie de la Grande Guerre est une branche relativement nouvelle de la discipline, elle a pourtant révélé toute son importance pour la mémoire collective lors des commémorations pour le centenaire de la première guerre mondiale.
L’archéozoologie de la Grande Guerre quant à elle permet de relier deux grands thèmes actuellement au coeur des préoccupations : le devoir de mémoire pour préserver la paix entre les hommes et le bien-être animal.

Continuer la lecture

Conférence : Graffitis & bas-reliefs de la Grande Guerre

La prochaine conférence-dédicace du CIRAS aura lieu le vendredi 30 novembre 2018, à 20h30 à la DRAC (Salle Robida, 61 rue Saint-Fuscien). Elle sera animée par Gilles Prilaux, Archéologue de SOMME PATRIMOINE, spécialiste unanimement reconnu de l’archéologie de la Grande Guerre.

Au nord de la France, dans la pénombre des galeries souterraines, parois et pierres se font encore aujourd’hui l’écho des âmes des soldats qui combattirent sur le front Ouest durant la Première Guerre mondiale.

Mis au jour pour la première fois en 2013 à Naours, puis dans plusieurs carrières ou cavités de la région, les graffitis et bas-reliefs réalisés par ces hommes, photographiés par Dominique Bossut, constituent des témoignages uniques de combattants français, britanniques, australiens, allemands, canadiens ou américains. Continuer la lecture

Expo : Revivre 1918 ! l’Aisne se reconstruit

Depuis le 11 novembre, les Archives départementales de l’Aisne installées dans leurs nouveaux locaux du Parc Foch proposent une exposition intitulée “Revivre ! 1918, l’Aisne se reconstruit”. Conçue par plusieurs services du Département (Archives Départementales, Caverne du Dragon, Pôle archéologique), cette exposition permet de faire le point des connaissances sur la sortie de guerre et la reconstruction dans le département de l’Aisne. 

En 1918, la guerre s’est retirée comme un raz-de-marée dans l’Aisne. L’ampleur des destructions était totalement inédite. Situé sur la ligne de front pendant quatre ans et touché à 90 % par les combats, le département figure parmi les plus dévastés. Du Chemin des Dames, où des villages entiers ont été engloutis, aux villes de Chauny, Saint-Quentin, Soissons ou Tergnier entièrement en ruine, l’Aisne sort traumatisée de la Première Guerre mondiale. Continuer la lecture

Colloque : La Grande Guerre à Étaples : mémoire et empreinte

Samedi 17 novembre 2018, de 9h à 17h aura lieu le colloque historique “La Grande Guerre à Étaples : mémoire et empreinte”.

La sortie de guerre, à la fin de la Première Guerre mondiale, s’est révélée être un bouleversement important à Étaples : de 1915 à 1919, sur la commune, l’armée de l’Empire britannique déploie un immense camp de renfort pour l’infanterie et une zone hospitalière de pointe, pour soigner les blessés ramenés du front. Quelles traces et quelle mémoire cette présence britannique et militaire ont-elles laissées derrière elles ?

Au cours de ce colloque différents thèmes seront abordés :
Bruno BETHOUART, professeur émérite d’histoire contemporaine, interviendra sur la dimension spirituelle du conflit et sa mémoire religieuse ;
Magali DOMAIN, doctorante en Histoire contemporaine, relatera les bombardements des hôpitaux ; Continuer la lecture

Conférence : Archéologie de la Grande Guerre

 

À l’occasion de l’évènement “Apocalypse, la paix impossible” du 14 novembre 2018 au 18 janvier 2019, venez assister à la conférence de Gilles Prilaux le samedi 17 novembre 2018.

Les interventions archéologiques dont souvent ressurgir les cicatrices du sol générées par les combats de la guerre 1914-1918. Cette conférence de Gilles Prilaux, archéologue (EPCC Somme-Patrimoine), fait le point sur l’état des lieux de cette période à travers le regard de l’archéologie de terrain… que reste-t-il aujourd’hui dans le sol et comment l’interpréter ?

Sur inscription : contact.atelier59@reseau-canope.fr

Pour télécharger le programme complet de l’événement “Apocalypse, la paix impossible”, cliquez ici.

Informations complémentaires :
Conférence : Archéologie de la Grande Guerre
Date : Samedi 17 novembre 2018 à 14h
Lieu :
Atelier Canopé de Lille
31, rue Pierre Legrand
59000 Lille

Publication : Le patrimoine, un enjeu de la Grande Guerre = Der kulturerbeschutz, als herausforderung im ersten weltkrieg

BAUDOUX-ROUSSEAU Laurence (éd.), CHÉLINI Michel-Pierre (éd.), GIRY-DELOISON Charles (éd.)
Le patrimoine, un enjeu de la Grande Guerre = Der kulturerbeschutz, als herausforderung im ersten weltkrieg
Arras : Artois presses université, 2018, 382 p.
Collection Histoire
ISBN 978-2-84832-319-0

Résumé éditeur :
Dès le début de la Grande Guerre, en réponse aux violentes critiques des Alliés, l’Allemagne créa un service de préservation des oeuvres d’art (Kunstschutz) dans les territoires occupés. À l’Ouest, archéologues et historiens de l’art allemands privilégièrent les fouilles, la conservation, les publications patrimoniales. À l’Est, ils soulignèrent d’abord la spécificité de l’art polonais et concoururent à sa sauvegarde mais à l’été 1917 ils changèrent de position, le réduisant à une simple imitation de l’art allemand. Après l’Armistice, la question des réparations en biens artistiques fut âprement débattue dans un contexte général de reprise du marché de l’art et de renforcement des règles d’exportation des oeuvres. (4e de couv.)

Colloque : Impacts environnementaux et approches spatiales de la Grande Guerre

Les 20 et 21 septembre 2018 aura lieu à l’université de Reims Champagne-Ardenne le colloque Impacts environnementaux et approches spatiales de la Grande Guerre.

Le front de la Grande Guerre trop souvent représenté sous la forme d’une ligne, a fait l’objet d’approches spatiales (Plans directeurs, SIG, lidar) et environnementales novatrices, notamment dans le cadre du programme IMPACT 14-18 (2015-2018) financé par la Région Grand Est et labellisé par la Mission Centenaire 14-18.

Les travaux montrent clairement le contrôle des conditions géomorphologiques, géologiques, hydrogéologiques et hydrologiques sur la largeur du no man’s land, les densités de tranchées et de boyaux (13 000 km en Champagne-Argonne), l’épaisseur et la structure des réseaux de défense (organisation linéaire en positions/lignes et cellulaire en réduit/centres de défense sur 20 à 40 km). Les prospections aéroportées (lidar), les observations en géosciences et en archéologie montrent de nombreux héritages environnementaux de la Grande Guerre (bombturbation, polémo-paysages, contaminations des sols et des eaux, cavités souterraines) qui conditionnent le développement territorial des collectivités locales situées dans les anciens réseaux de défense. Mais ces héritages constituent également un potentiel de valorisation patrimonial d’intérêt communautaire. L’objectif du colloque est de partager les principaux résultats des recherches transdisciplinaires portant sur ces problématiques. Continuer la lecture

Expo : Vimy 1917 : la guerre souterraine des Canadiens

À découvrir à l’Hôtel de ville de Doullens, l’exposition “Vimy 1917 : la guerre souterraine des Canadiens” du 22 mars au 30 juillet 2018. Cette exposition évoque la guerre souterraine qu’ont livrée les soldats, réfugiés dans les entrailles de la terre pour se prémunir de la puissance meurtrière de l’artillerie.

Issus d’un pays neuf, venus combattre – et pour beaucoup mourir – à des milliers de kilomètres de leur foyer, les Canadiens ont, plus que tous les autres belligérants, marqué leur passage en France par des graffitis et des sculptures tracés dans les parois de craie des cavités souterraines de l’Artois et de la Picardie, où ils ont séjourné avant de monter à l’assaut ou pendant les périodes de repos à l’arrière du front. Pour eux, c’est lors de la prise de la crête de Vimy en 1917 que véritablement naitra l’appartenance à la nation canadienne.

Pour plus d’informations, cliquez ici. Continuer la lecture

Conférence : L’Archéologie de la Grande Guerre

Le Musée archéologique de l’Oise vous propose une conférence le samedi 2 juin 2018 à partir de 15h sur l’Archéologie de la Grande Guerre.

La conférence donnée par Gilles Prilaux, archéologue spécialiste du sujet aura lieu exceptionnellement au Centre Culturel Jules Verne de Breteuil, en lieu avec l’exposition “Breteuil dans la Grande Guerre”.

Informations complémentaires :
Conférence : L’Archéologie de la Grande Guerre
Date : Samedi 2 juin 2018
Lieu :
Centre Culturel Jules Verne
Place du Jeu de Paume
60120 Breteuil

Vimy 1917, La guerre souterraine des Canadiens

Le Département du Pas-de-Calais en partenariat avec l’Institut national de recherches archéologiques préventives, la Communauté d’Agglomératon de Lens-Liévin et l’Office de tourisme et du patrimoine de la Communauté d’Agglomération de Lens-Liévin propose une exposition sur la guerre souterraine des Canadiens à Vimy en 1917.

L’exposition ” Vimy 1917, la guerre souterraine des Canadiens ” évoque un aspect peu connu du premier conflit mondial, la guerre souterraine qu’ont livrée les soldats, réfugiés dans les entrailles de la terre pour se prémunir de la puissance meurtrière de l’artillerie.

Pour plus d’informations, cliquez ici. Continuer la lecture

Visite contée – Fanch le marin échoué

Dans le cadre de l’exposition La Grande Guerre sous la mer à la bibliothèque municipale des Annonciades à Boulogne-sur-Mer, la compagnie Un criquet dans la Mansarde, vous propose une visite contée “Fanch, le marin échoué” samedi 11 février à 14h30 et 16h30.

« Mon nom est Fanch. J’ai été marin-pêcheur en 1820, assassiné par ces maudits pilleurs de mer. Je reviens, après 200 ans d’une longue agonie dans les profondeurs océanes, conter mes histoires à qui veut les entendre ». Continuer la lecture

La Grande Guerre sous la mer

La bibliothèque des Annonciades à Boulogne-sur-Mer accueille du 7 janvier au 25 février 2017 l’exposition “La Grande Guerre sous la mer”.

d32703e4d6167ce27e1a9881230505a2_mDans le cadre d’un partenariat, le Parc naturel marin, le Comité départemental du Pas-de-Calais de la Fédération Française d’Etudes et de Sports Sous-Marins (FFESSM) et le Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines (DRASSM) mettent en scène les nombreuses épaves du détroit du pas de Calais. Continuer la lecture

Festival de l’Histoire et de la Géographie

Pour la première fois, Amiens accueille les Journées nationales de l’Histoire et de la Géographie du 19 au 22 octobre 2016 à la Maison de la culture-Espace Dewailly.

Journees-nationales-histoire-geographieLe salon du samedi sera ouvert gratuitement à tous : des expositions, des animations, un salon du livre, une centaine de stands, des dédicaces, un marché de producteurs régionaux, des dizaines de conférences… autour des thèmes des Guerres en Histoire et des Agricultures en Géographie. Continuer la lecture

Les soldats voyageurs : une quantité exceptionnelle de graffitis de soldats de la Grande Guerre dans la Cité souterraine de Naours

Cet article a été rédigé par Gilles Prilaux (Inrap) et Matthieu Beuvin (Cité souterraine de Naours).

C’est à l’occasion d’une intervention archéologique coordonnée par un chercheur de l’Inrap dans le vaste site souterrain de Naours (80) à l’invitation de la Communauté de communes Bocage-Hallue, qu’a été découverte une concentration insoupçonnée à ce jour de graffitis et d’inscriptions de soldats de la Grande Guerre. Contrairement au discours touristique trop longtemps délivré sur la présence d’un hôpital souterrain, les premiers résultats des recherches permettent aujourd’hui de penser que ces traces laissées sur les parois des galeries ont été faites à l’occasion de visites touristiques et d’agrément à quelques kilomètres des premières lignes du front. Elles permettent ainsi d’alimenter la thématique très rarement étudiée des loisirs et des distractions des soldats pendant la Grande Guerre.

Le souterrain aménagé de Naours, un refuge des biens et des hommes dès le XIVe siècle.

IMG_1848Le site de Naours a été redécouvert à la fin du XIXe siècle par l’abbé Danicourt, qui au terme de 18 années de fouilles et d’importants travaux de déblaiements, a rendu accessible dès 1888 cet incroyable ouvrage souterrain. Les souterrains aménagés de Picardie et d’Artois diffèrent des autres cavités artificielles par l’organisation générale qu’ils présentent. Ces systèmes se présentent toujours sous une forme plus ou moins ramifiée et complexe. Le réseau de Naours offre la particularité de se structurer à partir d’un épicentre correspondant à d’anciennes carrières d’extraction au bout desquelles une douzaine de ramifications se développent pour former des « îlots » plus ou moins bien individualisés. Les recherches archéologiques menées depuis un an ont permis de conforter une occupation importante de ces lieux au début du XVIIe siècle comme le prouvent des inscriptions épigraphes, des pièces de monnaies, des poteries et des balles de mousquets. Continuer la lecture

Conférence d’Alain Jacques : “La Première guerre mondiale révélée par l’archéologie”

Le 17 novembre 2015 : La Première guerre mondiale révélée par l’archéologie : it was one hundred years ago today…

Conference-Alain-JacquesLa FLLASH invite M. Alain Jacques, Directeur du service archéologique d’Arras. La conférence aura lieu le 17 novembre 2015, de 11 h à 13 h, amphi 4, sur le Campus universitaire La Forêt à Cambrai (quartier Saint-Roch), 6 rue de Rambouillet.

Thème : Les problématiques archéologiques (techniques, scientifiques et culturelles) liées à la Première guerre mondiale. Continuer la lecture