Gilles Blieck, 8 années d’archéologie lilloise (1984-1991). 1. Les opérations archéologiques des années 1980.

À l’occasion du traitement archivistique du “Fonds Gilles Blieck” conservé au Service régional de l’Archéologie Hauts-de-France, une série de 5 articles consacrés à l’un des premiers archéologues municipaux de la ville de Lille, Gilles Blieck, sera publiée sur le portail. Vous trouverez ci-dessous le troisième billet. Les deux premiers ont été publiés en mai et août 2019.

Cette notice a été rédigée par Alexia Antrope et Thomas Byhet (DRAC Hauts-de-France, Pôle Patrimoines et Architecture, Service régional de l’Archéologie, Carte archéologique).

 

Propos général

Fig. 1 – Liste des opérations archéologiques réalisées par Gilles Blieck à Lille dans les années 1980-1990 (A. Antrope, 2019).

27 opérations archéologiques ont été menées à Lille, entre 1984 et 1991, sous la direction de Gilles Blieck, archéologue municipal (fig. 1) : celles-ci sont toutes situées dans le nord-est de la ville (fig. 2). Ces opérations archéologiques (sondages, fouilles préventives d’urgence et surveillances de travaux) ont été menées dans le cadre de la modernisation accrue de la ville de Lille dans les années 1980 et au début des années 1990. Durant une décennie, de grands chantiers ont vu le jour : Euralille, TGV, tramway et métro, parking souterrain de la Grand-Place, centres commerciaux, grands ensembles de bureaux et immeubles d’habitation. Elles illustrent un pan de l’archéologie française et régionale avant la professionnalisation de cette science dans les années 2000.

Fig. 2 – Localisation des opérations archéologiques réalisées par Gilles Blieck à Lille dans les années 1980-1990 (Dao : Th. Byhet et A. Antrope, 2019)

Continuer la lecture

Actualités : Le fonds documentaire « Gilles Blieck » du Service régional de l’Archéologie Hauts-de-France

À l’occasion du traitement archivistique du “Fonds Gilles Blieck” conservé au Service régional de l’Archéologie Hauts-de-France, une série de 5 articles consacrés à l’un des premiers archéologues municipaux de la ville de Lille, Gilles Blieck, sera publiée sur le portail. Vous trouverez ci-dessous le second billet. Le premier a été publié en mai 2019 dans la catégorie : Portraits d’archéologues.

Cette notice a été rédigée par Alexia Antrope et Thomas Byhet (DRAC Hauts-de-France, Pôle Patrimoines et Architecture, Service régional de l’Archéologie).

En mai 2010, a été déposé à la Carte archéologique du Service Régional de l’Archéologie Hauts-de-France (site Lille) un ensemble documentaire : le « Fonds Gilles Blieck »[1]. Celui-ci est constitué d’archives de fouilles de sauvetage qui ont été produites dans le cadre des fonctions de Gilles Blieck, archéologue municipal de la ville de Lille dans les années 1980-1990[2]. Jusqu’en mars 2019, le fonds est resté sans statut juridique concret, sans inventaire détaillé et sans valorisation aucune malgré son intérêt scientifique, historique et archéologique indéniable. À l’occasion d’un stage M2 « Master professionnel Mondes Anciens – spécialité Archive », il a été décidé de procéder au traitement archivistique de ce fonds. Celui-ci a été réalisé par Alexia Antrope, stagiaire à la Carte archéologique du Service régional de l’Archéologie Hauts-de-France, en mars et avril 2019.

Continuer la lecture

Mémoires d’archéologues (hors-série) : Aux prémices de l’archéologie lilloise : Gilles Blieck, archéologue municipal (1984-1991)

Dans le cadre de la valorisation du fonds documentaire déposé par Gilles Blieck au sein du SRA Hauts-de-France en mai 2010[1], nous avons souhaité interroger ce dernier afin qu’il nous livre souvenirs et anecdotes de sa carrière d’archéologue municipal.

Cette interview a été élaborée par Alexia Antrope et Thomas Byhet (DRAC Hauts-de-France, Pôle Patrimoines et Architecture, Service régional de l’Archéologie). Nous remercions Gilles Blieck qui a eu l’extrême gentillesse de répondre à nos questions.

En 1984, Gilles Blieck devient le premier archéologue municipal de la ville de Lille : il occupera ce poste jusqu’en 1991, date à laquelle il est admis au concours de conservateur du patrimoine (spécialité archéologie). En 1993, il est affecté au Service régional de l’Archéologie de la Direction régionale des Affaires Culturelles Champagne-Ardenne, où il est nommé, en 1996, adjoint du conservateur régional. En 1999, il est affecté au Service de l’Inventaire de Champagne-Ardenne, avant d’être nommé, en 2001, conservateur régional de l’Inventaire de Champagne-Ardenne par intérim. En 2005, il exerce ses fonctions à la Conservation régionale des Monuments historiques de Champagne-Ardenne. En 2008, il est promu conservateur en chef du patrimoine. Puis, en 2009, il est affecté à la Conservation régionale des Monuments Historiques, au sein de la Direction régionale des Affaires Culturelles Centre-Val de Loire, où il exerce encore aujourd’hui. Enfin, en 2015, il est promu au grade de conservateur général du patrimoine.

Visite de travail de la basilique Notre-Dame de Cléry-Saint-André (Loiret) en 2016.

Continuer la lecture