Gustave Souquet (1805-1867), un érudit aux prémices de l’archéologie étaploise

Le deuxième portrait d’archéologues présenté par Nordoc’Archéo est celui de Gustave Souquet, érudit étaplois du XIXe siècle. Cet article a été rédigé par Thomas Byhet1.

Si, au cours du XVIIIe siècle, plusieurs historiens boulonnais ou picards (Michel Lequien, Philippe Luto, Michel-François Dubuisson, Pierre-Nicolas Grenier) avaient pratiqué des recherches sur la ville d’Étaples (Pas-de-Calais), ils ne livrèrent leurs résultats que dans des manuscrits à portée encyclopédique (et non encore publiés aujourd’hui) sur le comté de Boulogne ou la province de Picardie. Au XIXe siècle, Gustave Souquet est le premier érudit à s’intéresser presque uniquement à l’histoire ancienne (époque gallo-romaine ou médiévale) ou récente (époque napoléonienne) de sa ville natale et à porter cette connaissance à ses pairs, érudits ou confirmés, en publiant plusieurs études. Il sera le seul jusqu’au détour du XXe siècle. S’il ne possède pas l’envergure scientifique d’un abbé Haigneré (son équivalent boulonnais à la génération suivante), il livre néanmoins les bases d’une réflexion ultérieure sur l’histoire encore méconnue de ce port de la Manche.

Sommaire

Lire la suite