Conférence : “Le château de Creil” : résultats du diagnostic et de l’étude d’archéologie du bâti menés en amont de la restauration du château

La Société d’histoire et d’archéologie de Creil propose le 16 novembre 2019 à 15h00 une conférence sur le château de Creil.

Cette conférence portera plus précisément sur les résultats du diagnostic et de l’étude d’archéologie du bâti menés en amont de la restauration du château.

Informations complémentaire :
Conférence : “Le château de Creil” : résultats du diagnostic et de l’étude d’archéologie du bâti menés en amont de la restauration du château
Date : 16 novembre 2019 à 15h00
Lieu :
Centre de rencontre de l’Obélisque
Salle polyvalente
4 route de Creil
60100 Creil

Avis de soutenance : L’abbaye cistercienne de Vaucelles (Nord) aux XIIe et XIIIe siècles : étude architecturale et d’archéologie du bâti par Sandrine Conan

Avis de soutenance : Sandrine Conan soutiendra publiquement ses travaux de thèse en histoire, civilisation, archéologie et art des mondes médiévaux intitulés : L’abbaye cistercienne de Vaucelles (Nord) aux XIIe et XIIIe siècles : étude architecturale et d’archéologie du bâti, dirigés par Christian Heck (Univ. Lille) et Thomas Coomans de Brachène (KU Leuven) le mardi 1er octobre 2019 à 14h30.

Composition du jury proposé :
– M. François Blary, Université de Bruxelles, rapporteur
– M. Thomas Coomans de Brachene, KU Leuven/University of Leuven, co-directeur de thèse
– M. Christian Heck, Université de Lille, Directeur de thèse
– M. Etienne Hamon, Université de Lille, examinateur

Mots-clés : architecture monastique, cistercien, archéologie du bâti

Résumé :

Située dans la vallée de l’Escaut, à treize kilomètres au sud-ouest de Cambrai, l’abbaye cistercienne de Vaucelles fut fondée en 1132 par Hugues d’Oisy, châtelain de Cambrai, sous la direction spirituelle de Bernard de Clairvaux. Une grande partie de l’abbaye fut détruite à la Révolution. Des bâtiments monastiques ne restaient que l’aile des moines, qui fermait le cloître à l’est, et le palais abbatial du XVIIIe siècle, qui furent reconvertis. L’occupation du site par les Allemands au cours de la Grande Guerre mit fin aux travaux d’embellissement entrepris par la famille Fontana, propriétaire depuis 1898. L’incendie des lieux marqua la fin du conflit : le bâtiment des moines perdit sa toiture et son premier étage, tandis que le palais abbatial fut presque entièrement détruit. en 192, le bâtiment des moines fut classé au titre des Monuments historiques. Débuta une série de travaux qui s’intensifièrent à partir des années 1970. Aux mains de la famille Lagoutte, les bâtiments restaurés sont ouverts au public. Une nouvelle page se tourne en décembre 2017 puisque l’abbaye devient le dixième équipement culturel du département du Nord. Continuer la lecture

Expo : Apporter sa pierre à l’édifice. Archéologie de l’abbaye du Mont-Saint-Éloi

La Maison de l’archéologie propose une nouvelle exposition intitulée “Apporter sa pierre à l’édifice. Archéologie de l’abbaye de Mont-Saint-Éloi” du 21 septembre 2019 au 21 juin 2020.

Situées à sept kilomètres au nord-ouest d’Arras, les deux tours de Mont-Saint-Éloi sont les vestiges monumentaux d’une abbaye à l’histoire millénaire. Un projet scientifique et culturel a mené le Département à réaliser plusieurs campagnes de fouilles archéologiques. Ces années de travail ont permis de mieux connaître l’histoire du site. Continuer la lecture

Conférence : La restauration du châtelet d’entrée : les apports de l’archéologie du bâti à notre connaissance du palais épiscopal

Dans le cadre des conférences proposées par le MUDO – Musée de l’Oise, Nicolas Bilot, archéologue au Service départemental d’archéologie de l’Oise et Richard Schuler, conservateur en chef et chef du service des collections au MUDO-Musée de l’Oise vous invitent à découvrir la restauration du châtelet d’entrée : les apports de l’archéologie du bâti à notre connaissance du palais épiscopal.

Réservations au 03 44 10 40 63 ou contact.mudo@mudo.oise.fr

Exceptionnellement lors des conférences, la collection du 19e siècle est accessible jusque 18h20 et l’installation en salle Thomas Couture est possible 20 minutes avant le début de la conférence. 

Informations complémentaires :
Conférence : La restauration du châtelet d’entrée : les apports de l’archéologie du bâti à notre connaissance du palais épiscopal
Date : Jeudi 28 février 2019 à 18h30
Lieu :
MUDO-Musée de l’Oise
1 rue du Musée
60000 Beauvais

Conférence : L’apport de l’archéologie du bâti dans la gestion du patrimoine régional bruxellois

Dans le cadre de son cycle de conférences, la Société royale d’archéologie de Bruxelles propose le 19 février 2019 une conférence de Sylvianne Modrie, archéologue attachée au Ministère de la Région de Bruxelles-Capitale).

Cette conférence portera sur l’apport de l’archéologie du bâti dans la gestion du patrimoine régional bruxellois.

Informations complémentaires :
Conférence : L’apport de l’archéologie du bâti dans la gestion du patrimoine régional bruxellois
Date : Mardi 19 février 2019
Lieu :
Salle de Arbalétriers (Grande Serment de Saint Georges)
7-9 Place Royale
1000 Bruxelles

Conférence : Être archéologue du bâti

le_jardin_archeologique_de_saint_acheul_imagelargeDans le cadre de son cycle de conférence, le Jardin archéologique de Saint-Acheul accueille le mercredi 6 février 2019 Maël Pacaud qui vous parlera du métier d’archéologue du bâti.

Gratuit

Contact :
Amiens, Métropole d’art et d’histoire
Jardin Archéologique de Saint-Acheul
Tel: 03 22 97 10 61
jasa@amiens-metropole.com
Pré-réservation

Informations complémentaires :
Conférence : Être archéologue du bâti
Date : Mercredi 6 février 2019 à 18h
Lieu :
Jardin archéologique de Saint-Acheul
10 rue de Raymond Gourdain
80000 Amiens

Colloque : L’architecture religieuse et monastique dans le nord de la France et régions limitrophes (XIe-XIIIe siècles)

Les 10, 11 et 12 octobre 2018 aura lieu le colloque international L’architecture religieuse et monastique dans le nord de la France et régions limitrophes (XIe-XIIIe siècles) organisé par Sandrine Conan (Univ. Lille) et Delphine Hanquiez (Univ. Artois).

Malgré la disparition de grands monuments religieux du Moyen Âge central dans le nord de la France, un certain nombre d’édifices subsistent en élévation, et d’autres ont été révélés par les fouilles. Durant ces dernières années, la multiplication
des chantiers, l’appropriation de l’archéologie du bâti par l’historien de l’architecture, l’apport des méthodes de datation et la relecture des sources ont renouvelé nos connaissances sur l’architecture de cette période. Continuer la lecture

Conférence : Le bastion Saint-Maurice : évolution d’une enceinte vue par les sources écrites et l’archéologie du bâti

Dans le cadre de son cycle de conférences, l’association “Renaissance du Lille ancien” propose une conférence le jeudi 5 avril 2018 d’Estelle Delmont et Ludovic Hericotte, archéologues à l’Inrap, sur Le bastion Saint-Maurice : évolution d’une enceinte vue par les sources écrites et l’archéologie du bâti.

La rénovation du quartier Euralille menée depuis plusieurs années a motivé l’élaboration du projet de Souham 4. L’Institut National de Recherches Archéologiques Préventives s’est vu confier la conduite des opérations archéologiques. Parallèlement à la campagne de fouille, une étude archéologique des élévations a été menée suite au projet de démolition d’un ensemble de murs classés au titre des Monuments Historiques. Ces maçonneries constituent les anciennes fortifications modernes de la commune de Lille. Une étude documentaire couplée à une étude sur le bâti a permis de restituer l’évolution de l’enceinte urbaine moderne. Continuer la lecture

L’architecture religieuse et monastique dans le nord de la France et régions limitrophes (XIe-XIIIe siècles)

Appel à communications pour le colloque L’architecture religieuse et monastique dans le nord de la France et régions limitrophes (XIe-XIIIe siècles) : conception, réalisation et transfert qui aura lieu les 10, 11 et 12 octobre 2018.

Argumentaire
Dans le nord de la France, « […] non seulement il n’y est pas question de monuments de transition, mais ceux du treizième y sont tout à fait inconnus […]. Généralement parlant, un édifice de cent cinquante ans est, dans ce pays, une sorte de rareté […] », telle était l’opinion formulée par Ludovic Vitet en 18311. Les travaux de synthèse de Pierre Héliot sur les églises du Pas-de-Calais au début des années 1950 puis de Jacques Thiébaut sur le Nord montraient bien que cette idée ne pouvait être admise2. Certes nombreux sont les grands monuments qui ont disparu, victimes de la Révolution et des conflits, mais il est nécessaire de se pencher de nouveau sur ceux qui subsistent et ceux révélés par les fouilles. En effet, la multiplication des chantiers, l’appropriation de l’archéologie du bâti par l’historien de l’architecture, l’apport des méthodes de datation (dendrochronologie, C14) et la relecture des sources renouvellent nos connaissances. Les travaux récents, parfois confidentiels, méritent d’être valorisés et partagés devant un large public. Leur présentation sera l’occasion d’échanger et de faire le point sur les nouveaux acquis et les perspectives de recherche. Continuer la lecture

Tournai, cathédrale Notre-Dame, études préalables à la restauration

DELÉHOUZÉE Laurent
Tournai, cathédrale Notre-Dame, études préalables à la restauration : étude archéologique des charpentes du transept, 2003-2006
Namur : Service public de Wallonie, Direction générale opérationnelle de l’Aménagement du Territoire, du Logement, du Patrimoine et de l’Énergie, Département du patrimoine, 2016, 85 p.
Collection Rapports archéologie ; 4
ISBN 978-2-930711-21-8 Continuer la lecture

Les portails romans de la cathédrale Notre-Dame de Tournai

DUPERROY Françoise (dir.), DESMET Yves (dir.)
Les portails romans de la cathédrale Notre-Dame de Tournai : contextualisation et restauration
Namur : Service public de Wallonie, Direction générale opérationnelle de l’Aménagement du Territoire, du Logement, du Patrimoine et de l’Énergie, Département du patrimoine, 2015, 198 p.
Collection Études et documents. Monuments et sites ; 12
ISBN 978-2-930711-10-2 Continuer la lecture

Café-archéo avec Jean-Michel Willot, archéologue spécialiste du Moyen Âge

La Maison de l’archéologie à Dainville propose un café-archéo le 10 novembre 2016 de 18h00 à 18h30 animé par Jean-Michel Willot, archéologue spécialiste du Moyen Âge.

saint_omer_saint_jean_galleryfullArchéologue spécialiste du Moyen Âge, Jean Michel Willot exerce depuis 2007 à la Direction de l’Archéologie en tant que Chef du Service d’Archéologie Préventive. Responsable de diagnostics et de fouilles archéologiques, il encadre une équipe d’une vingtaine d’archéologues qui mènent des opérations sur l’ensemble du Département du Pas-de-Calais. Il a dirigé de nombreuses opérations à Saint-Omer, ville médiévale passionnante. À l’occasion de ce café-archéo, Jean Michel Willot revient sur la fouille de l’église Saint-Jean-Baptiste de Saint-Omer qu’il a dirigée en 2013. Les blocs architecturaux provenant de ce bâtiment du 12e siècle n’auront plus de secrets pour vous !

De 18h à 18h30, il vous présente son objet coup de cœur dans l’exposition. L’occasion de lui poser toutes vos questions ! Ce temps d’échange est suivi par une visite libre de l’exposition jusque 19h30.

Pour télécharger le programme complet des manifestations accompagnant l’exposition “En quête de notre passé“, cliquez ici.

Informations complémentaires :
Café-archéo : Fouille de l’église Saint-Jean-Baptiste de Saint-Omer
Date : 10 novembre 2016 à 18h00
Lieu :
Maison de l’archéologie du Pas-de-Calais
rue de Whitstable
62000 Dainville

La cathédrale de Tournai à choeur ouvert

Publication concernant la cathédrale de Tournai (Belgique).

Cathedrale-Tournai725BRULET Raymond, GAILLARD Michèle (coll.), HENNEBERT Michel (coll.), PYCKE Jacques (coll.)
La cathédrale de Tournai à choeur ouvert
Namur : Institut du patrimoine wallon, 2014, 64 p.
Collection Carnets du patrimoine ; 124
ISBN 978-2-87522-134-6

Résumé éditeur :

La cathédrale de Tournai, qui fait partie du patrimoine majeur de Wallonie et qui est classée depuis l’an 2000 au patrimoine mondial de l’Unesco, a fait l’objet d’investigations archéologiques entre 1996 et 2010, dans le cadre de divers programmes tous liés, d’une manière ou d’une autre, aux projets de stabilisation, de restauration et de valorisation du monument. Continuer la lecture