Appel à communications : « Nourrir, se nourrir : enjeux de pouvoir de l’Antiquité au Moyen âge »

Appel à contribution concernant le colloque « Nourrir, se nourrir : enjeux de pouvoir de l’Antiquité au Moyen Âge » qui aura lieu les 18 et 19 novembre 2019 à l’Université de Picardie.

L’histoire de l’alimentation a été beaucoup explorée durant les vingt dernières années, selon des approches variées allant d’une très classique analyse économique au vaste champ de l’anthropologie historique. Les enjeux de pouvoir représentés par la maîtrise du ravitaillement ainsi que par la redistribution de la nourriture, voire ses usages symboliques, ne sont naturellement pas non plus un domaine vierge. Cependant, ces thématiques mériteraient peut-être de se voir accorder une place plus centrale que cela n’a été le cas jusqu’à présent, et c’est là l’ambition du colloque «Nourrir, se nourrir : enjeux de pouvoir de l’Antiquité au Moyen Âge», organisé à Amiens les 18 et 19 novembre 2019 : reprendre ces questions à nouveaux frais dans une perspective diachronique allant de la période archaïque à la fin du Moyen Âge. Continuer la lecture

Merci pour les restes ! Archéologie des habitudes alimentaires à la fin du Moyen Âge à Valenciennes (XIVe-XVIe siècles)

111719480Exposition présentée au Musée des beaux-arts de Valenciennes du 22 octobre 2016 au 19 février 2017.

Lors des nombreuses opérations archéologiques urbaines menées ces dernières années, les archéologues ont souvent mis au jour des dépotoirs de diverses natures qui livrent systématiquement des déchets relatifs à l’alimentation des citadins de la fin du Moyen Age notamment (XIVe-XVIe siècles).
Les divers rejets s’effectuent sur les fonds de parcelles dans des fosses ménagées à cet effet ou dans les nombreuses latrines situées généralement à proximité de la maison. Cependant le manque de place dans le domaine privé entraine le rejet des « immondices » sur de nombreux espaces publics. Le citadin côtoie au quotidien les déchets domestiques dans les rues ainsi que dans les cours d’eau. Les rejets à l’extérieur de la ville n’interviendront qu’à partir du XVIe siècle. Continuer la lecture