Rappel : Colloque : Entre Boulonnais et Picardie, Estaples sur la mer aux époques médiévale et moderne

Marianne Steenbrugge, directrice du Musée Quentovic d’Étaples et Thomas Byhet, archéologue au Service régional de l’archéologie Hauts-de-France propose le 16 novembre 2019 un colloque historique sur “Entre Boulonnais et Picardie, Estaples sur la mer aux époques médiévale et moderne”.

PROGRAMME

9h : accueil des participants
9h15 : Présentation officielle

Séance de la matinée placée sous la présidence de Bruno Béthouart

Continuer la lecture

Colloque : Les animaux… l’histoire continue

L’EA 4343 CALHISTE de l’Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis organise les 28 et 29 novembre 2019 des rencontres interdisciplinaires et internationales autour de Robert Delort.

Historien, médiéviste, mais également diplômé en sciences, Robert Delort est à l’origine d’un champ historique tout à fait original au tout début des années 80, déjà ouvertement formulé dans sa thèse consacrée au Commerce des fourrures en Occident à la fin du Moyen Âge (1978), et définitivement affirmé dans Les animaux ont une histoire : l’animal comme objet d’histoire à part entière. Nombre d’étudiants et certains collègues historiens et archéologues ont par la suite emboîté son pas à la recherche des animaux du passé, dans les temps historiques. Continuer la lecture

Rappel : Appel à communication : La vallée de l’Escaut : de l’Histoire aux projets de territoire

Plus que quelques jours pour répondre à l’appel à communication lancé par le laboratoire Calhiste pour la journée d’étude coordonnée par Laetitia Deudon, Babéra Oujlekh et Caroline Soreau (doctorantes du Calhiste) sur La vallée de l’Escaut : de l’Histoire aux projets de territoire qui aura lieu le 5 décembre 2019 à l’Université Polytechnique Hauts-de-France.

À l’heure où la vallée de l’Escaut s’inscrit au coeur d’importants projets de territoire (Canal Seine-Nord Europe, labellisation RAMSAR, boucle Un’Escaut, parc transfrontalier, projet EscautSchelde2050), il paraît intéressant de mettre à l’honneur les dynamiques de ce territoire transfrontalier en pleine mutation, où les initiatives de recherche et de valorisation se sont multipliées au cours de des dernières années, dans une approche pluridisciplinaire et intégrée au territoire.
L’objectif de cette journée d’étude est de rendre compte d’un certain nombre de travaux et d’actions menées en ce sens par les chercheurs, les professionnels du territoire et les associations et par-là de renforcer la coopération entre ces différents acteurs. Continuer la lecture

Journée d’études : Les plans-reliefs. Histoire(s) plurielle(s) d’une collection singulière

Le laboratoire IRHiS et le Palais des Beaux-Arts de Lille organisent le 29 novembre 2019 une journée d’études sur Les plans-reliefs. Histoire(s) plurielle(s) et actuelle(s) d’une collection singulière.

Du 16e au 19e siècles, de nombreux pays européens ont produit des plans-reliefs pour représenter, en trois dimensions, des villes stratégiques d’un point de vue politique
et/ou militaire. La France s’est particulièrement illustrée dans ce domaine, à partir du règne de
Louis XIV, en produisant la plus grande collection, comptant encore une centaine de
plans-reliefs, sur une période de deux siècles.
Dans le département des plans-reliefs, situé au coeur du Palais des Beaux-Arts de Lille, se déploient, sur plusieurs centaines de mètres carrés, des campagnes et des villes miniatures du Nord de la France, de la Belgique et des Pays-Bas, datant de la fin du 17e siècle jusqu’au début du 19e. Pour ses 15 plans-reliefs, déposés par l’État à la ville de Lille depuis 1987, le Palais des Beaux-Arts a lancé, en 2018-2019, un vaste chantier de restauration et de renouvellement de sa muséographie, deuxième grande étape de son Projet Scientifique et Culturel. Continuer la lecture

Journée d’études : Accepter, oublier ou valoriser les fortifications des villes du Nord-Ouest de l’Europe depuis le Moyen âge

Le laboratoire IRHiS propose le 18 octobre 2019 sa 2e journée d’études sur “Le patrimoine militaire septentrional du Moyen âge à nos jours ” intitulée Accepter, oublier ou valoriser les fortifications des villes du Nord-Ouest de l’Europe depuis le Moyen âge.

Les fortifications et les citadelles font sans conteste partie du paysage et du tissu urbains de l’Europe du Nord-Ouest. Imposées par une géographie défavorable à la défense en l’absence de grands massifs montagneux ou forestiers, ces enceintes n’ont cessé d’évoluer depuis le Moyen Âge avec les progrès de l’artillerie et de la poliorcétique. Le mur médiéval a progressivement fait place, sans systématiquement disparaître, à la fortification bastionnée de l’époque moderne pour aboutir à une ruralisation des défenses avec la construction de forts détachés. Parce qu’elles ont été érigées par les pouvoirs locaux pour protéger leurs biens ou par les États souverains pour renforcer leurs possessions territoriales, ces architectures défensives sont perçues différemment en fonction des enjeux politiques, économiques, sociaux et culturels qui peuvent s’y rattacher. Symboles de l’autonomie municipale ou de l’oppression étrangère, entraves imposées aux autorités civiles par les militaires, réserves foncières dans un espace saturé, les fortifications ont été vécues avec équivoque entre l’obstacle, la contrainte ou l’opportunité. Au xixe siècle débute leur lent déclin, aboutissant à leur progressif déclassement et ouvrant la voie à un démantèlement ou une éventuelle conservation. Continuer la lecture

Appel à communication : La vallée de l’Escaut : de l’Histoire aux projets de territoire

Le laboratoire Calhiste lance un appel à communication pour la journée d’étude coordonnée par Laetitia Deudon, Babéra Oujlekh et Caroline Soreau (doctorantes du Calhiste) sur La vallée de l’Escaut : de l’Histoire aux projets de territoire qui aura lieu le 5 décembre 2019 à l’Université Polytechnique Hauts-de-France.

À l’heure où la vallée de l’Escaut s’inscrit au coeur d’importants projets de territoire (Canal Seine-Nord Europe, labellisation RAMSAR, boucle Un’Escaut, parc transfrontalier, projet EscautSchelde2050), il paraît intéressant de mettre à l’honneur les dynamiques de ce territoire transfrontalier en pleine mutation, où les initiatives de recherche et de valorisation se sont multipliées au cours de des dernières années, dans une approche pluridisciplinaire et intégrée au territoire.
L’objectif de cette journée d’étude est de rendre compte d’un certain nombre de travaux et d’actions menées en ce sens par les chercheurs, les professionnels du territoire et les associations et par-là de renforcer la coopération entre ces différents acteurs. Continuer la lecture

Appel à communication : La collégiale de Mantes-la-Jolie et Notre-Dame de Paris : la première architecture gothique en Île-de-France

Le laboratoire TRAME (Université de Picardie Jules Verne) et la Ville de Mantes-la-Jolie lancent un appel à communication pour une journée d’études le jeudi 11 juin 2020 sur La collégiale de Mantes-la-Jolie et Notre-Dame de Paris : la première architecture gothique en Île-de-France.

Le renouvellement des regards portés sur l’architecture du XIIe siècle à la suite des travaux novateurs de Jacques Henriet dans les années 1980 a favorisé la multiplication des études sur des monuments majeurs de l’architecture gothique à ces débuts. De nouvelles monographies ont été offertes par la suite sur des monuments tels que Champeaux (collégiale), Étampes (collégiale), Langres (cathédrale), Provins (collégiale), Saint-Leu-d’Esserent (prieurale), Saint-Germain-des-Prés (abbatiale), Soissons (cathédrale), Vézelay (abbatiale), etc. favorisant l’élaboration progressive d’une nouvelle histoire de l’architecture gothique. Dans ce contexte, l’engouement pour la collégiale Notre-Dame de Mantes-la-Jolie n’a cessé de croître. Continuer la lecture

Journée d’études : Fragments d’architecture. Les collections lapidaires de la Flandre, de l’Artois et du Hainaut

Le vendredi 29 novembre 2019 aura lieu une journée d’études à l’Université d’Artois sur “Fragments d’architecture. Les collections lapidaires de la Flandre, de l’Artois et du Hainaut”.

Deux journées d’études avaient été consacrées il y a quelques années aux dépôts lapidaires relatifs à des monuments médiévaux de Picardie et de la France du Nord – « L’architecture en objets : les dépôts lapidaires de Picardie » (Université de Picardie, Amiens, septembre 2006)[1] et « L’architecture en objets : les dépôts lapidaires de la France du Nord » (INHA, Paris, décembre 2008)[2]. Cette troisième rencontre est l’occasion de présenter les dernières études sur cette thématique.

Les fragments d’architecture – qu’ils soient conservés dans les sites ou monuments même, dans des musées, dans des centres archéologiques… – forment soit les uniques vestiges d’édifices détruits, soit les témoins épars parmi les ruines, ou relèvent d’un dépôt constitué lors des restaurations engagées sur un monument ou à la suite de chantiers archéologiques. La diversité de leur nature et de leur lieu de conservation ainsi que de leur propriétaire appelle cependant des questionnements similaires quant à leur gestion, leur étude, fondamentale pour l’apport à la connaissance monumentale, et leur valorisation. Continuer la lecture

Appel à communications : Blessures aristocratiques (II) : regards pluridisciplinaires de l’Antiquité à nos jours

Cet appel à communication pour un colloque sur les Blessures aristocratiques : regards pluridisciplinaires de l’Antiquité à nos jours qui aura lieu les 25 et 26 mai 2020 à  l’Université de Lille.

Description du projet scientifique :

Ce projet se veut le fruit de la rencontre de deux domaines de recherche fortement renouvelés ces dernières années en histoire ancienne : l’histoire des aristocraties, par la définition d’un groupe social, de ses modalités de représentations et des questions de prestige, d’honneur et de déshonneur qui lui sont associées1 ; et celle du corps, et particulièrement du corps, blessé, souffrant, atteint2. Un premier colloque (« Blessures aristocratiques (I) : du corps à l’honneur ») s’est tenu à l’Université Bretagne Sud les 19 et 20 septembre 2019. Il avait pour vocation d’étudier cette notion de blessure, pour l’Antiquité romaine, dans son acception la plus large : à la fois en tant que lésion, compromission de l’intégrité du corps, mais aussi comme atteinte morale et coup porté à l’amour-propre. Associée à une catégorie sociale particulière, celle des aristocrates, la blessure apparaissait comme pourvoyeuse de questionnements scientifiques pertinents pour l’historien de l’Antiquité. Continuer la lecture

Colloque : La médiation de la chronologie en archéologie

Le préhistomuseum de Flémalle vous convie au colloque “Médiation de la chronologie en archéologie” qui se tiendra les 9 et 10 octobre prochains.

Le temps est une affaire de perception, la chronologie est une affaire de données et de points de repères. Le temps et la chronologie se définissent, se construisent, se modélisent, s’utilisent pour structurer le passé, expliquer le présent et mettre en perspective le futur, mais….
Comment les visiteurs perçoivent-ils et se représentent-ils le temps ?
Comment la chronologie est-elle traitée dans les animations ou expositions ?
Pourquoi traiter de la chronologie dans les animations ou expositions, avec quels avantages et quelles limites dans la compréhension du passé ?
Quels sont les avantages et les limites de l’approche chronologique de l’archéologie ? Continuer la lecture

Journée d’étude : SFR Numérique & Patrimoine

La SFR Numérique & Patrimoine, structure fédérative de recherche, organise une journée d’étude le jeudi 3 octobre 2019 au Louvre-Lens.

PROGRAMME :

9h00 – Accueil et café
9h30 – Mot d’accueil et ouverture
9h45 – Présentation de la SFR-NP. Bilan de deux années d’existence
10h00 – Ce que le numérique fait au patrimoine : quelles approches adopter de la mémoire et de la préservation, Bruno Bachimont, Professeur à Sorbonne Université
10h45 – Quelques jalons et repères dans la numérisation des patrimoines, Sylvie Merviel-Leleu, Professeur à l’Université Polytechnique Hauts-de-France
11h30 – La question de la préservation du patrimoine numérique dans les infrastructures de recherche en SHS : un retour d’expérience de Huma-Num, Nicolas Larrouse, Ingénieur de recherche à la TGIR Huma Num
12h30 – Déjeuner sur place Continuer la lecture

Rappel : Colloque : Méthodologie et interprétation des habitats : approches multiscalaires des types et formes d’occupation du territoire dans l’Europe de l’ouest de la fin du Néolithique à la Tène ancienne

Le XLIVe colloque international d’HALMA UMR 8164, CNRS, Univ. Lille, MC organisé par Emmanuelle Leroy-Langelin et Yann Lorin dans le cadre du PCR “Habata” aura lieu les 3 et 4 octobre 2019.

HABATA est un projet collectif de recherches, mené dans les Hauts-de-France. Il rassemble une équipe d’archéologues travaillant sur le thème de l’habitat de la fin du Néolithique à La Tène ancienne.

Programme :

Jeudi 3 octobre

9h-9h30 : Allocations de bienvenue : Marc Drouet, Stéphane Benoist et Anne Lehperff
9h30-10h : Cyril Marcigny, Bruno Aubry, François Charraud, Emmanuel Ghesquière, Laurène Manceau, Sylvain Mazet, Détection et caractérisation des occupations des bords de Seine à la Préhistoire récente : l’anthropisation du paysage d’Alizay/Igoville sur la longue durée
10h-10h30 : Pierre Broutin, Sylvie Couseran-Néré, Eric Néré, Florent Notier, Occupation du territoire et organisations des habitats à l’Âge du bronze au bord du Lac Léman 10h30-11h : Mario Küßner, Diethard Walter, Torsten Schunke, Les habitats du Bronze ancien en Allemagne centrale
11h-11h30 : pause Continuer la lecture

Journée d’étude : La pierre et les carrières du Moyen Âge à nos jours

Le Musée de la Pierre de Maffle (Ath, Belgique) et l’Office de tourisme d’Ath organise le vendredi 27 septembre 2019 une journée d’étude consacrée et la pierre et aux carrières du Moyen Âge à nos jours.

Le Musée de la Pierre s’installe dans la Maison du maître de carrière Jean-Baptiste Durieux, le 15 octobre 1989. Il poursuit l’action entreprise le 20 novembre 1976 pour sauver animer le site des carrières de Maffle (colloque et exposition). Il continue son action au fil du temps : colloque sur les fours à chaux (1994) et sur le travail de la pierre (2009), 30 bulletins, 12 publications extraordinaires… Il ne cesse d’enrichir ses collections et vient d’acquérir une chaire de vérité provenant d’Écaussinnes et une grande peinture représentant le siège d’extraction de la Carrière de la Dendre en 1909. Le colloque fera découvrir la vitalité des recherches sur le travail de la pierre et les carrières avec l’intervention de chercheurs venus de France et de Belgique. Continuer la lecture

Colloque : Entre Boulonnais et Picardie, Estaples sur la mer aux époques médiévale et moderne

Marianne Steenbrugge, directrice du Musée Quentovic d’Étaples et Thomas Byhet, archéologue au Service régional de l’archéologie Hauts-de-France propose le 16 novembre 2019 un colloque historique sur “Entre Boulonnais et Picardie, Estaples sur la mer aux époques médiévale et moderne”.

PROGRAMME

9h : accueil des participants
9h15 : Présentation officielle

Séance de la matinée placée sous la présidence de Bruno Béthouart

9h30 : Thomas Byhet – Estaples sur la mer, Estaples au plat païs : un port des confins du Boulonnais aux époques médiévale et moderne.
10h : Pierre Boufflers – Fortunes et pauvretés dans le canton d’Étaples durant la Révolution française (1789 – 1794). Continuer la lecture

Journée d’études : Réflexions autour d’une méthodologie pour aborder les sources d’une histoire de l’antiquarisme

Pour faire suite à l’exposition “Curieux antiquaires. Les débuts de l’archéologie à Bavay 1716-1830“, le Forum antique de Bavay organise, le jeudi 3 octobre 2019, une journée d’étude sur “Les sources d’une histoire de l’antiquarisme”.

La dimension de cette rencontre est essentiellement méthodologique. Il s’agit de faire dialoguer des spécialistes de l’histoire de l’antiquaire autour de la question des sources, de leur croisement et de leur mise en résonance, et de permettre aux étudiants présents d’approcher les questions relatives à la construction d’un objets ainsi qu’à l’invention des corpus. Continuer la lecture