Portrait d’archéologues : Pierre Demolon

La collection des portraits filmés d’archéologues de la région Hauts-de-France se poursuit. Pour le deuxième portrait de cette année, nous avons eu le plaisir d’interviewer Monsieur Pierre Demolon, ancien directeur du service archéologique de Douai.

Dès son adolescence, Pierre Demolon s’intéresse à l’archéologie et cherche à comprendre les objets archéologiques qu’il ramasse lors de ses prospections. En 1969, il devient le premier archéologue municipal engagé par la ville de Douai.
Une série de fouilles majeures marquent les premières années du service, Hordain, Dourges, les fouilles de La Fonderie à Douai en 1976, etc. Ces fouilles importantes aident à convaincre le maire de Douai de créer un deuxième poste dans le service, qui ne cessera alors de se développer tout au long de la carrière de Pierre Demolon.

Dans les années 80, les réaménagements de centres urbains sont nombreux et donnent lieu à de nombreuses fouilles de sauvetage. Pierre Demolon, soucieux de montrer aux publics le résultat de ces fouilles contribuera à l’ouverture d’une section archéologique du musée de la Chartreuse.

Dans les années 1990, la médiation se développe également notamment avec les premières publications telles que Cité Médiévale et l’organisation des premiers colloques mais aussi en direction du plus grand nombre avec des expositions, des conférences, etc.

Les années 2000/2012 sont des années marquées par la mutation dans le fonctionnement et le cadre juridique de la discipline et dans la prise de conscience de ses enjeux. Pierre Demolon y est fortement sensible et s’investit particulièrement pour la défense du rôle des archéologues de collectivités territoriales, notamment par le biais de l’Anact (Association Nationale des Archéologues de Collectivités Territoriales) Il s’implique aussi dans la mise en forme de la loi sur l’archéologie préventive de 2001-2003. Au sein de son service, il met en place des équipements de laboratoire et recrute des spécialistes de diverses disciplines.

Parallèlement, le service archéologique de Douai devient la Direction de l’Archéologie Préventive de la Communauté d’Agglomération du Douaisis (DAP-CAD) et près d’une centaine d’archéologues sont recrutés, En 2006 de nouveaux locaux sont inaugurés.
Un ambitieux projet anime bientôt Pierre Demolon qui œuvre plusieurs années pour la création d’un nouveau musée doté d’un archéo’site. Cet équipement permet de présenter aux publics, le fruit de nombreuses années de fouilles et de recherches archéologiques et historiques dans le Douaisis. Baptisé Arkéos, il sera inauguré le 22 juin 2014.

Tout au long de sa carrière Pierre Demolon a consacré son énergie, ses compétences et sa détermination au service de l’archéologie et plus spécifiquement de l’archéologie du Douaisis.

Pour consulter cette vidéo, cliquez ici.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.