Colloque : Impacts environnementaux et approches spatiales de la Grande Guerre

Les 20 et 21 septembre 2018 aura lieu à l’université de Reims Champagne-Ardenne le colloque Impacts environnementaux et approches spatiales de la Grande Guerre.

Le front de la Grande Guerre trop souvent représenté sous la forme d’une ligne, a fait l’objet d’approches spatiales (Plans directeurs, SIG, lidar) et environnementales novatrices, notamment dans le cadre du programme IMPACT 14-18 (2015-2018) financé par la Région Grand Est et labellisé par la Mission Centenaire 14-18.

Les travaux montrent clairement le contrôle des conditions géomorphologiques, géologiques, hydrogéologiques et hydrologiques sur la largeur du no man’s land, les densités de tranchées et de boyaux (13 000 km en Champagne-Argonne), l’épaisseur et la structure des réseaux de défense (organisation linéaire en positions/lignes et cellulaire en réduit/centres de défense sur 20 à 40 km). Les prospections aéroportées (lidar), les observations en géosciences et en archéologie montrent de nombreux héritages environnementaux de la Grande Guerre (bombturbation, polémo-paysages, contaminations des sols et des eaux, cavités souterraines) qui conditionnent le développement territorial des collectivités locales situées dans les anciens réseaux de défense. Mais ces héritages constituent également un potentiel de valorisation patrimonial d’intérêt communautaire. L’objectif du colloque est de partager les principaux résultats des recherches transdisciplinaires portant sur ces problématiques.

A l’occasion de ce colloque, le pôle archéologique et le pôle Chemin des Dames présenteront deux opérations d’archéologie préventive sur le secteur du Chemin des Dames dans l’Aisne et portant sur des vestiges de la Première Guerre mondiale. Les données recueillies, confrontées aux sources historiques abondantes pour la période (JMO, canevas de tirs, photos aériennes…), ainsi qu’à des modes d’acquisition d’informations complémentaires (survol Lidar, relevé 3D), alimentent un héritage qui marque aujourd’hui encore le paysage, faisant du Chemin des Dames un lieu de mémoire total.

Programme :

Jeudi 20 septembre 2018

Session 1 : Les géosciences dans la Grande Guerre.
Philippe BOULANGER – Penser la géologie dans la géographie militaire française (1871-1914).
Jean-Jacques CHARPY – L’archéologie champenoise et le premier Conflit Mondial, géologie et recherche.
Daniel HUBE – 14-18, la géologie. Ce fer de lance de la guerre souterraine.

Session 2 : Paysages de guerre et polémo-formes
Philippe BOULANGER – Paysage de guerre et identité culturelle dans le pays de la Vezouze en Lorraine: approche de géographie historique militaire.
Dominique HARMAND, Denis MATHIS, Emmanuel CHIFFRE – Les traces de la Grande Guerre dans le paysage en Lorraine centrale au Nord-Est de Nancy (Moselle, Meurthe-et-Moselle).
Alain DEVOS, Nicolas BOLLOT, Sébastien LARATTE, Pierre TABORELLI – Creutes et réseaux de défenses dans les paysages de guerre – exemple du Mont-Chatté (Hermonville, France).

Session 3 : Outils et approches archéologiques
Birger STICHELBAUT, Wouter GHEYLE, Nicolas NOTE, Hanne VAN DEN BERGHE , Veerle VAN EETVELDE, Marc VAN MEIRVENNE , Jean BOURGEOIS – Non-Invasive Landscape Archaeology of the Great War (Belgium).
J. BRENOT, R. BLONDEAU, C. LETY, B. ZELIE – Dynamique de conservation des architectures de tranchées de la Grande Guerre : approches morphométrique et archéologique des premières lignes (Bois de la Gruerie, Servon-Melzicourt, Marne).
Jean-Paul DEROIN – Quand les vestiges du passé ressurgissent grâce à la télédétection aérospatiale. Exemple de l’impact de la Grande Guerre dans le secteur de Servon-Melzicourt (Argonne).

Session 4 : Traces et vestiges archéologiques
BRENOT, J., BLONDEAU, R., LACHICHE, C., LETY, C., WERMUTH, É., ZELIE, B. – Modalités de conservation/altération du mobilier de la Grande Guerre en Argonne : influences de la matière et du contexte stratigraphique (Bois de la Gruerie, Servon-Melzicourt, Marne).
Alexandre COULAUD , Robin PERARNEAU, Manon MARIETTE, Guillaume CHARRIERE – L’empreinte américaine durant la Grande Guerre -Persistances des vestiges américains en France, 1917-1919.
Gilles DESPLANQUES, Claire BERNARD, Etienne VERKINDT – L’archéologie préventive sur le Chemin des Dames.

Session 5 : L’évaluation environnementale post-conflit
Daniel HUBE – Traquer les ions perchlorate dans les eaux souterraines – Une approche pluridisciplinaire et ses perspectives.
Vincent OLLIVE, Anne POSWA, Danièle BARTIER et Cédric MOULIS – Géoarchéologie d’un secteur de combat de la Guerre des mines dans le Saillant de St Mihiel (Première Guerre Mondiale – communes de Flirey et Sécheprey).
Emilie GALLET-MORON, Jérôme BURIDANT et Laurent CHALUMEAU – Dynamique de la végétation sur le site de la cote 108 (Berry-au-Bac, France).

Session 6 : aléas et risques post conflit
Daniel HUBE – Destruction de munitions chimiques à l’échelle industrielle dans le canton de Spincourt (Meuse). Un chapitre et des pollutions oubliés de la Grande Guerre.
P. PANNET, T. JACOB, Y. HANNION, S. YART, F. MASSON – Apport des évolutions de techniques de recherches de cavités souterraines sur la connaissance de l’impact de la grande guerre sur le monde souterrain de l’agglomération de Reims.

Vendredi 21 septembre 2018 : visites et communications sur le terrain

Session 7 – communications au fort de la Pompelle
Alain DEVOS, Pierre TABORELLI, Sébastien LARATTE, Franck LESJEAN – Un exemple de structure cellulaire de défense : la butte de Brimont – apport des plans directeurs et du Lidar (France).
Patrick PRILLIEUX – Historique du système de fortification Séré de Rivières et son artillerie en dotation, légère et lourde – Bouches à Feu de siège et de place depuis 1870 jusqu’au premier conflit mondial.
Jean-Claude PORCHIER, Dominique HARMAND, Jacques LEROUX – Les conditions géologiques et les traces de la bataille de Verdun.

Visites sur le terrain : La Fille Morte et camp du Boriesswald (Yves Desfossés)

Informations complémentaires :
Colloque : Impacts environnementaux et approches spatiales de la Grande Guerre
Dates : 20 et 21 septembre 2018
Lieu :
Université Reims Chapagne-Ardenne
Bât. Recherche, Campus Croix-Rouge
57, rue Pierre Taittinger
Reims


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.