Exposition : Au temps de Galien. Un médecin grec dans l’empire romain

Le Musée royal de Mariemont propose une nouvelle exposition depuis le 26 mai 2018 intitulée :  « Au temps de Galien. Un médecin grec dans l’empire romain ».

Relief en pierre avec médecin soignant un soldat (c) Römisch-Germanisches Museum, Köln

En suivant la vie du médecin grec Galien de Pergame (129 – env. 216 ap. J.-C.) comme fil conducteur, l’exposition se propose de décrire les pratiques médicales, pharmacologiques et sanitaires de l’empire romain aux premiers siècles de notre ère.

Galien en 2018, l’exposition évènement de Mariemont

Les écrits prolifiques du célèbre praticien, ses centres d’intérêt très variés, ses voyages et l’ampleur de sa clientèle permettent de traiter de nombreux thèmes et offrent un parcours géographique et sociologique autour de la Méditerranée sous la Pax Romana.

Vingt ans après l’exposition « Au temps d’Hippocrate. Médecine et société en Grèce antique », qui avait connu un réel succès à Mariemont, l’actuel projet « Au temps de Galien » souligne l’évolution thérapeutique et anatomique, mais également la constance de la pharmacopée et du système des quatre humeurs, pendant les sept siècles qui séparent Hippocrate, « le Père de la Médecine » de Galien « le Prince de la Médecine ».

Galien et nous : une histoire ininterrompue depuis 1800 ans ?

Sommes-nous toutes et tous un peu héritiers de Galien ? La réflexion autour de l’œuvre de Galien, de ses questionnements et de sa postérité permet d’apprécier, sans anachronisme, quels furent effectivement son apport et son rôle, non seulement de son vivant, depuis les gladiateurs de Pergame jusqu’aux empereurs de Rome, mais aussi dans l’histoire des sciences et dans notre actualité.

Esculape (c) Musée de la Medecine, Bruxelles

Indéniablement, l’influence de Galien est toujours vivace dans notre façon de penser la médecine et dans notre société. Quel pharmacien n’a jamais prêté le serment de Galien ? Quelle main n’a jamais passé le cérat de Galien pour s’hydrater ? Quelle personne n’a jamais utilisé l’expression « être d’humeur noire » ? Quel sportif ne s’inspire pas, même indirectement, des recommandations de Galien ? Quel antiquiste ne rêverait pas de feuilleter l’une des 20.000 pages des œuvres de Galien ? Quel jardin ou quelle herboristerie ne comporte pas, aujourd’hui encore, quelques produits recommandés par les recettes galéniques ? Quel chirurgien n’a jamais utilisé un scalpel ou un cathéter, héritiers directs de la trousse antique ?

Galien est-il dès lors infaillible ? Les écrits de Galien seront transmis et étudiés pendant des siècles, suivant des chemins complexes, tant en Occident qu’en Orient. Dès la Renaissance, mais toujours sur base d’une lecture des textes du « Prince de la Médecine », une remise en cause progressive de ses postulats théoriques ou d’erreurs d’interprétation anatomique inciteront à dépasser l’autorité jusqu’alors incontestée de Galien et amorceront l’évolution vers la médecine moderne.

Informations complémentaires :
Exposition : Au temps de Galien. Un médecin grec dans l’empire romain
Dates : du 26 mai au 2 décembre 2018
Lieu :
Musée royal de Mariemont
100 Chaussée de Mariemont
7140 Morlanwellz, Belgique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *