La question des adhésifs au Paléolithique : état de l’art, méthodes d’identification et expérimentations au TraceoLab

Dans le cadre du cycle de conférences des « chercheurs de la Wallonie » (asbl), Dries Cnuts, doctorant au TraceoLab (Université de Liège) présente une conférence le mercredi 13 décembre à 20h sur « La question des adhésifs au Paléolithique : état de l’art, méthodes d’identification et expérimentations au TraceoLab « .

La technologie des adhésifs est centrale dans la conception d’un outil, car ces matières font le lien entre la partie active de l’outil et le manche. Identifier les adhésifs représente un défi scientifique car ni leur nature, ni les recettes d’élaboration ne sont connues avec certitude. Par ailleurs, ces matières organiques sont susceptibles d’avoir été fortement altérées au cours du temps, brouillant les pistes. Au cours des dernières décennies, d’importants développements méthodologiques de caractérisation des composants des adhésifs permettent de questionner et de documenter les différents « systèmes-outils » en restituant des modalités d’emmanchement depuis le Paléolithique moyen.

Informations complémentaires :
Conférence : La question des adhésifs au Paléolithique : état de l’art, méthodes d’identification et expérimentations au TraceoLab
Date : 13 décembre 2017 à 20h
Lieu :
PréhistoMuseum
Auditoire Chercheurs de la Wallonie
Rue de la Grotte, 128
4400 Flémalle


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.