Café-archéo : La tombe à amphore de Thérouanne : de sa sortie du terrain jusqu’à l’exposition

Dans le cadre de l’exposition “Un pied dans la tombe : du terrain au labo, une enquête anthropologique”, Sandrine Janin-Reynaud, régisseuse-restauratrice départementale présentera le jeudi 7 décembre 2023, à 18h, un café archéo sur le thème “La tombe à amphore de Thérouanne : de sa sortie du terrain jusqu’à l’exposition”.

Pour chaque exposition de la Maison de l’Archéologie, un certain nombre d’objets passent entre les mains d’un restaurateur spécialisé (en métal, verre, céramique ou encore en matériaux organiques) avant d’être présentés aux publics.

En effet, ces mobiliers archéologiques remarquables car scientifiquement et historiquement importants, sont généralement retrouvés dans un état d’altération avancé lors des fouilles menées par les archéologues. Il est donc souvent nécessaire de mettre en place des conditions de conservation adéquates et des traitements préventifs pour les étudier et les exposer.

La conservation-restauration consiste à remettre en état les objets pour les rendre compréhensibles de tous, tout en respectant leur intégrité. Le but n’est évidemment pas de créer une nouvelle œuvre mais bien de mettre en valeur ce qui a été découvert.

Le restaurateur du patrimoine intervient à toutes les phases des fouilles archéologiques pour assurer la conservation préventive des objets. Dès leur sortie du terrain, il applique des traitements de consolidation afin de les extraire de terre sans trop de perte. Puis, il les conditionne pour les transporter et assurer leur conservation à long terme.

La restauration d’un objet est effectuée à la demande de l’archéologue qui peut avoir besoin qu’un objet soit remonté pour qu’il puisse l’étudier, ou bien du commissaire d’exposition qui souhaite pouvoir valoriser certains mobiliers auprès du public.

Cette étape vise essentiellement à en restituer la forme. Depuis leur sortie du terrain les objets ont été stabilisés, et conservés à la Maison de l’Archéologie, ils peuvent alors être restaurer pour être valorisés à travers des études ou des expositions.

À l’issue de cette mise en lumière, les objets sont reconditionnés et rangés dans le Centre de conservation et d’étude archéologiques du Pas-de-Calais, ou bien restitués aux différentes institutions qui les ont prêtés. Les objets ressortiront de leur caisse sur demande pour des étudiants et chercheurs ou pour de prochaines expositions.

Le Café-archéo sera suivi d’une visite libre de l’exposition jusqu’à 19 h 30.

Informations complémentaires :
Café-archéo : La tombe à amphore de Thérouanne : de sa sortie du terrain jusqu’à l’exposition
Date : Jeudi 7 décembre 2023, à 18h
Lieu :
Maison de l’Archéologie du Pas-de-Calais
9, rue de Whitstable
62000 Dainville


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search