Orchies (Nord) : la découverte des Belles du Nord, quatre statues des XVIe et XVIIe siècles

orchies-belles-nord787AUDOLY Marion, BARRAGUÉ-ZOUITA Laetitia, DEBS Ludovic
Orchies (Nord) : la découverte des Belles du Nord, quatre statues des XVIe et XVIIe siècles
Lille : DRAC Hauts-de-France, SRA, 2016, [12] p.
Collection Archéologie des Hauts-de-France ; 1

Résumé éditeur :

Le centre-ville d’Orchies occupe encore l’emplacement de la ville médiévale, dont l’existence est attestée depuis le XIIe siècle. Si la topographie de la ville médiévale est bien connue, car documentée par plusieurs plans, seuls quelques vestiges de l’enceinte fortifiée subsistent en élévation : la Tour à Diables notamment, classée Monument Historique en 1922. Plusieurs opérations avaient déjà permis d’appréhender ce passé médiéval d’Orchies et de mieux localiser les éléments figurés sur les sources historiques.

Le projet de construction d’un immeuble, rue Letellier, sur l’un des rares terrains encore accessible et non bâti sur les cadastres anciens dans le centre d’Orchies, constituait donc une opportunité rare d’appréhender la topographie et l’évolution de la ville médiévale intramuros. C’est pourquoi le Service Régional de l’Archéologie a décidé la réalisation d’un diagnostic. L’opération menée par l’Inrap, dont les résultats sont présentés ici, a conduit à
la mise au jour d’une occupation des XIIIe – XIVe siècle et à la découverte de quatre statues : deux statues de saintes du début du XVIe siècle d’une qualité remarquable (sainte Marie-Madeleine et sainte Agnès), et deux statues de moines, plus petites, de la seconde moitié du XVIe siècle. Cette découverte rare constitue un témoignage exceptionnel de l’art régional de la fin du Moyen Âge.

Pour télécharger la plaquette, cliquez ici.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *