Conférence : De Malbodium à Maubeuge, quand l’archéologie éclaire l’histoire de la ville

À l’occasion des Journées européennes du Patrimoine, Alain Henton, archéologue à l’Inrap propose une conférence le samedi 17 septembre 2022, à 19h, sur l’histoire de Maubeuge au travers de l’archéologie.

L’Histoire de Maubeuge encore à découvrir

L’histoire millénaire de la ville de Maubeuge, de la fondation vers 670 du monastère de Malbodium par l’aristocrate mérovingienne Aldegonde à la construction de la fortification de Vauban à partir de 1679, est relativement bien connue, cependant d’importantes zones d’ombre subsistent toujours, notamment sur la naissance et l’évolution de la ville médiévale baignée par la Sambre. Pour éclairer celles-ci, seule l’archéologie parvient à faire ressurgir des traces de ce passé enfoui profondément sous les reconstructions d’après-guerre.

Les interventions archéologiques

Ce n’est qu’à partir des années 80 que les premières trouvailles seront faites par des amateurs passionnés, au hasard des travaux menés en centre-ville. Si une fouille de sauvetage est réalisée en 1990 au pied de l’ancienne porte de France (Place de Wattignies) construite par Vauban, il faudra toutefois attendre les années 2000 pour que débutent les premières véritables recherches archéologiques préventives.

En 2021 et 2022, profitant de l’essor des projets d’aménagement au cœur de la ville, l’Inrap (Institut de recherches archéologiques préventives) est intervenu à quatre reprises en diagnostic à la Place de Wattignies-la-Victoire, à la Clouterie (avenue de France), à l’avenue de l’Europe et sur le tracé du chauffage urbain. Les résultats de ces deux années de recherches dépassent toutes les espérances des archéologues.

Les dernières découvertes

Sur la Place de Wattignies-la-Victoire, une partie d’un bastion disparu protégeant l’ancienne Porte de France a pu être dégagée, permettant d’expliquer les techniques de construction utilisées par Vauban et ses ingénieurs.

Dans les limites du projet de la Clouterie, de précieuses données ont été recueillies sur le tracé médiéval de la Sambre et sur l’occupation continue de ses berges du 13e au 17e siècle. Parmi les trouvailles les plus significatives se trouvent les vestiges d’un grand bâtiment en pierre du 15e siècle, d’un béguinage (14e-17e siècle) ou encore ceux, sous l’ancien îlot du Provençal, d’un inattendu cimetière du 18e siècle. Sur ce même site, il a aussi été permis d’étudier une partie du bastion dit « de Sambre », rasé et oublié depuis les années 1930, mais aussi de suivre toute l’évolution des « magasins à fourrage », important secteur militaire de la place forte entre la fin du 17e et la fin du 19e siècle.

À l’aube du démarrage d’une importante fouille prescrite par la DRAC sur le site de la Clouterie, la conférence permettra deprésenter les méthodes de recherche des archéologues et de décrire les principales découvertes réalisées au cours de ces deux dernières années.

Contact
Estelle Bultez
Chargée du développement culturel et de la communication Inrap, direction Hauts-de-France
03 22 33 40 54 / 06 73 73 30 33 – estelle.bultez@inrap.fr

 

Informations complémentaires :
Conférence : De Malbodium à Maubeuge, quand l’archéologie éclaire l’histoire de la ville
Date : Samedi 17 septembre 2022, à 19h
Lieu :
Salle Shrau
59600 Maubeuge


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search