Mémoires d’archéologues. Chap. 16, Entre Escaut et Sambre, itinéraire d’un archéologue passionné avec Alain Henton

La Drac Hauts-de-France et le réseau Nordoc’Archéo sont heureux de vous présenter le dernier portrait 2021 de la collection “Mémoires d’archéologues” consacré à Alain Henton, chargé d’opérations et de recherche, à l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap).

Alain Henton est né à Ath en Belgique en 1967 et a fait ses études à l’Université de Bruxelles puis à celle de Gand pour son doctorat.
Il commence son parcours d’archéologue en tant que fouilleur bénévole sur divers chantiers de sites néolithiques et gallo-romains en province du Hainaut (Belgique). Quelques années plus tard, il devient co-responsable des campagnes de fouilles annuelles organisées sur le sanctuaire gallo-romain de Blicquy (province du Hainaut – Belgique) et menées par le Cercle de tourisme et de recherches archéologiques de Blicquy-Aubechies.
Dans le courant des années 1990, il est embauché par le ministère de la région Wallonne et suit plusieurs fouilles de sauvetages archéologiques sur le tracé  du TGV occidental et à Tournai.
Dans les années 2000, il commence sa carrière française à l’Afan (association pour les fouilles archéologiques nationales) et fouille notamment à Laon.
Lorsque l’Afan devient l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives) en 2002, c’est tout naturellement qu’il y devient responsable d’opérations. 
Aujourd’hui, chargé d’opération et de recherche à l’Inrap, il a plus d’une cinquantaine de diagnostics à son actif et une dizaine de fouilles. Les fouilles urbaines dans l’Avesnois/Valenciennois sont devenues l’un de ses sujets de prédilection.
Parallèlement, il est également chargé d’enseignement à l’université polytechnique Hauts-de-France à Valenciennes et participe à des projets de recherche tel que le PCR Places Fortes. En tant que chercheur, il a également à son actif de nombreuses publications.
Fervent défenseur de la médiation, il participe aussi à de nombreuses actions de valorisation telle que, récemment, l’exposition « Sous les bottes des archéologues – Plongée au cœur de l’histoire amandinoise.» qui s’est déroulée à Saint-Amand-les-Eaux en 2021.

Pour découvrir cette vidéo, cliquez ici.



Citer ce billet
Nordoc'Archéo (2022, 19 juillet). Mémoires d’archéologues. Chap. 16, Entre Escaut et Sambre, itinéraire d’un archéologue passionné avec Alain Henton. Nordoc'Archéo. Consulté le 23 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/sf2m

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search