Mémoires d’archéologues. Chap. 14, Entre terre et mer, avec Pierre Antoine

La Drac Hauts-de-France et le réseau Nordoc’archéo sont heureux de vous présenter le quatorzième chapitre de son projet « Mémoires d’archéologues : petites histoires de l’archéologie des Hauts-de-France consacré à Pierre Antoine, Directeur de recherches au CNRS, rattaché au Laboratoire de Géographie Physique du CNRS à Meudon, UMR 8591 « Environnements quaternaires et actuels ».

Pierre Antoine est né à Douai et a fait ses études à Amiens puis à l’Université de Lille. Sa réputation dans le domaine de la géologie du Quaternaire est internationale et il est reconnu comme un des meilleurs spécialistes de la stratigraphie des lœss ; ces sédiments éoliens ont été déposés dans plusieurs régions du monde pendant les périodes froides du Quaternaire et leur succession chronologique peut être corrélée avec les variations climatiques mises en évidence avec un haut degré de résolution à l’échelle globale, en particulier dans les carottages des calottes glaciaires.

Dès ses études supérieures à la faculté de Géographie de Lille, Pierre Antoine a collaboré avec des archéologues préhistoriens, en raison de l’interaction étroite entre ces disciplines. Son travail de thèse, soutenu en 1989, a apporté une nouvelle interprétation du système de terrasses fluviatiles de la vallée de la Somme et a fourni un cadre chronologique et paléoenvironnemental précis aux occupations paléolithiques de ce secteur. Depuis, il a participé à l’étude pluridisciplinaire de nombreux gisements échelonnés du Paléolithique inférieur au Paléolithique supérieur, en particulier dans les Hauts-de-France, tant dans le cadre de l’archéologie préventive que dans celui de l’archéologie programmée.

Parallèlement à sa vocation précoce de géologue, Pierre Antoine a très tôt été attiré par la mer et la navigation et il s’est acquis dans le domaine de la course en haute mer une solide réputation ; à son palmarès figurent en particulier deux victoires dans la Route du Rhum, en 2006, sur un trimaran de 12 mètres et en 2018 sur un trimaran de 15 mètres.

Pour accéder  à la vidéo, cliquez ici.



Citer ce billet
Nordoc'Archéo (2022, 6 mai). Mémoires d’archéologues. Chap. 14, Entre terre et mer, avec Pierre Antoine. Nordoc'Archéo. Consulté le 23 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/sf1o

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search