Avis de soutenance : Nicolas Asseray – Les chapelles latérales de la cathédrale d’Amiens. Un chantier majeur du gothique rayonnant à lumière de l’imagerie numérique

Nicolas ASSERAY soutiendra publiquement sa thèse intitulée Les chapelles latérales de la cathédrale d’Amiens. Un chantier majeur du gothique rayonnant à lumière de l’imagerie numérique, dirigée par Etienne Hamon et El Mustapha Mouaddib, le samedi 4 décembre 2021 à 9h30 à la Maison de la recherche, Université de Lille.

Composition du jury :
Mme Claude ANDRAULT-SCHMITT, Université de Poitiers, rapporteure
Mme Anne MASSONI, Université de Limoges, rapporteure
M. Etienne HAMON, Université de Lille, Directeur de thèse
M. El Mustapha Mouaddib, Université de Picardie Jules Verne, Co-directeur de thèse
M. Yves GALLET, Université Bordeaux Montaigne, Examinateur
M. Jean-Marie GUILLOUËT, Université de Bourgogne, Examinateur

Résumé :

Considérée à juste titre comme un édifice majeur de l’architecture gothique, la cathédrale d’Amiens a fait l’objet de nombreuses études qui se sont essentiellement consacrées à la construction du gros œuvre entre 1220 et 1288. Pourtant, après cette date et jusqu’à la fin du Moyen Âge, l’édifice a été le théâtre de travaux ambitieux comprenant notamment l’adjonction d’une série de chapelles entre les contreforts de la nef entre 1290 et 1380. Bien que leur construction se soit étendue sur près de cent ans, ces chapelles présentent une grande homogénéité d’ensemble, dont la mise en œuvre progressive est uniquement trahie par la diversité du réseau des baies, conforme à l’évolution du goût au cours du XIVe siècle. Œuvres de commanditaires divers, laïcs comme religieux, elles forment un ensemble essentiel à la connaissance de l’architecture et de la sculpture monumentale du gothique rayonnant en France et dans l’Europe du nord où le modèle de la cathédrale d’Amiens a durablement rayonné. Cet ensemble reste pourtant très mal connu et rarement pris en compte dans les essais sur le gothique tardif. Son étude doit donc être replacée dans le contexte plus général des adaptations de la cathédrale d’Amiens aux nouveaux enjeux artistiques et dans celui des transformations souvent apportées, à la fin du Moyen Âge en Europe du nord, aux grands édifices religieux préexistants. Cette enquête s’est appuyée sur la maquette numérique en trois dimensions de la cathédrale d’Amiens réalisée dans le cadre du programme E-Cathédr@le. L’application des technologies de pointe à la connaissance du passé de la cathédrale d’Amiens permet ainsi de renouveler des problématiques de recherche dans plusieurs champs de l’histoire de l’architecture médiévale.

Informations complémentaires :
Avis de soutenance : Nicolas Asseray – Les chapelles latérales de la cathédrale d’Amiens. Un chantier majeur du gothique rayonnant à lumière de l’imagerie numérique
Date : Samedi 4 décembre 2021 à 9h30
Lieu :
Université de Lille – Campus Pont-de-Bois
Maison de la recherche
59653 Villeneuve d’Ascq


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search