Appel à communication : La cour se met au vert. Mises en valeur et usages politiques des campagnes entre Moyen Âge et Pré-modernité

Le Département du Nord (Abbaye de Vaucelles) et l’IRHiS-UMR 8529 organisent les 15, 16 et 17 septembre 2022, un colloque international intitulé “La cour se met au vert. Mises en valeur et usages politiques des campagnes entre Moyen Âge et Pré-modernité”.

« Se mettre au vert ». Issue du langage courant, cette expression renvoie aujourd’hui à l’envie de s’éloigner d’un milieu urbain stressant, bruyant, parfois oppressant, voire rempli de miasmes, pour aller se reposer à la campagne, au plus près d’une nature paisible, profuse et saine, à proximité d’animaux évoluant dans leur milieu « naturel ». Eloigné de toute tentation anachronique, l’usage de cette locution dans le cadre des études curiales, a pour vocation d’inviter les chercheurs et chercheuses à se pencher, par le biais de l’interdisciplinarité, sur les multiples relations et interactions entretenues par le milieu aristocratique avec son environnement rural.

L’idée de ce colloque est née d’une volonté de synthétiser des informations éparses que nous souhaitons réinterroger sous l’angle de l’interdisciplinarité. Si les questions environnementales et écologiques font à l’heure actuelle l’objet d’une attention particulière en sciences humaines et sociales – au point de voir naître des humanités environnementales -, nous souhaitons les mettre en rapport avec l’histoire des cours et leur intégration dans les milieux naturels à la fin du Moyen Âge et durant la première modernité.

Lorsqu’une cour se met au vert, elle peut se déplacer, certes sur un trajet plus ou moins long, certes d’un endroit à un autre mais, pour ce groupe en constante itinérance, toujours avec ses codes et ses rites. Surgissent alors une série de questions. En changeant d’air et de décor, la cour modifie-t-elle pour autant ses pratiques et ses habitudes ? Concrètement, la vie quotidienne se trouve-t-elle transformée en termes de nourriture, de divertissement, d’habillement, etc.? Pour les aristocrates détenteurs d’une autorité et d’un pouvoir, la mise au vert est-elle synonyme

de pause dans l’administration et la gestion d’un territoire et des Hommes qui y vivent ? Le milieu aristocratique n’est-il – par sa création et son utilisation de la nature -, qu’un agent perturbateur d’écosystèmes en marge de l’agrosystème ? Et comment évolue cette relation de la fin du Moyen Âge à l’époque moderne ?

Les questions sont légion et ce colloque envisage de les aborder par le biais de bilans (régionaux, locaux, princiers, chronologiques, etc.), mais aussi en saisissant les émergences, les évolutions et donc les innovations. Il appelle également à une large interdisciplinarité puisqu’il convie tout à la fois des chercheuses et chercheurs formés à l’Histoire, l’Histoire de l’Art, la Littérature et aux Sciences archéologiques.

Trois axes d’étude ont été retenus :
      Axe 1 : Champs, jardins et animaux : les paysages de l’artifice curial
      Axe 2 : La campagne au rythme des technicités nouvelles
      Axe 3 : Le vert : la couleur du pouvoir

Les propositions de communication d’environ une demie page sont à envoyer avant le 15 janvier 2022 par mail aux organisateurs.

Organisateurs :
        – Élodie Lecuppre-Desjardin (ULille, IRHiS, IUF), elodie.lecuppre[at]univ-lille.fr
        – Mathieu Vivas (ULille, IRHiS, IUF), mathieu.vivas[at]univ-lillefr
        – François Duceppe-Lamarre (FLSH, IRHiS), François.duceppe-lamarre[at]univ-lille.fr

Pour télécharger le flyer, cliquez ici.

Pour télécharger l’appel à communication complet, cliquez ici.

Informations complémentaires :
Colloque : La cour se met au vert. Mises en valeur et usages politiques des campagnes entre Moyen Âge et Pré-modernité
Dates : 15, 16 et 17 septembre 2022
Lieu :
Université de Lille
Abbaye de Vaucelles


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Corinne HÉLIN (4 novembre 2021). Appel à communication : La cour se met au vert. Mises en valeur et usages politiques des campagnes entre Moyen Âge et Pré-modernité. Nordoc'Archéo. Consulté le 18 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/seyc


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search