Manifestation : Quinzième festival du film d’archéologie d’Amiens

Le Quinzième festival du film d’archéologie d’Amiens aura lieu du 31 mars au 4 avril 2020.

En proposant, depuis 1990, à un large public de nombreux documentaires, les festivals successifs ont renouvelé la présentation du patrimoine archéologique. Le film offre en effet une vision attrayante de notre passé, appuyée sur une recherche scientifique débarrassée par l’image de son aspect rébarbatif. Il permet de faire découvrir, de la fouille à la reconstitution archéologique en passant par les travaux de laboratoire, les différentes étapes de la recherche archéologique.

La séance d’inauguration, qui sera consacrée à Pompéi, permettra de faire le point sur les dernières découvertes spectaculaires réalisées depuis deux ans. Celles-ci seront présentées dans une version inédite (2 x 52’) du documentaire réalisé par Pierre Stine et Christina Trebbi : Les dernières heures de Pompéi.

Le Festival c’est la diffusion d’une bonne soixantaine de documentaires programmés au travers de 14 autres séances offrant un vaste panorama géographique des découvertes archéologiques récentes. Les rencontres avec les chercheurs et les meilleurs spécialistes permettront d’exposer les problèmes scientifiques ; celles avec les réalisateurs s’attacheront aux divers aspects de la vulgarisation de l’archéologie.

Les séances auront lieu principalement au Gaumont, mais aussi à l’Université de Picardie Jules Verne et à la Faculté des Arts.

En collaboration avec France 5, nous organisons une séance au cinéma le Méliès, à Ham (le 30 mars, à 20h30) avec une projection en avant-première d’un documentaire de 90’ (« Attila, l’énigme des Huns »).

Le jury du Festival décernera le 4 avril (vers 23h30) quatre prix : le Grand Prix du Festival (5000 euros) attribué au meilleur film du Festival, le Prix de la DRAC Hauts-de-France (2500 euros) attribué au meilleur film consacré à l’archéologie métropolitaine, le Prix Jules Verne attribué au film faisant ressortir le mieux l’aspect aventure humaine de l’archéologie et le Prix Boucher de Perthes récompensant le meilleur court métrage, décerné par un jury composé d’élèves du collège Pierre et Marie Curie d’Albert (1000 euros). Les films primés seront rediffusés à la DRAC Hauts-de-France (salle Robida) le 5 avril (14h et 20h30).

Décentralisation du Festival. La Bibliothèque Louis Aragon, Amiens présentera les films primés et une sélection de documentaires (25 au 30 avril 2020). Le Jardin Archéologique de Saint-Acheul programmera une série de documentaires sur la Préhistoire (20 et 22 septembre 2020). Plusieurs documentaires seront diffusés lors de la nuit du film d’archéologie de Bibracte (29 juillet 2020). Enfin une série de projections seront organisées sur l’ensemble de la région Hauts-de-France (programmation en cours). Les projections le sont toujours à titre gratuit.

PROGRAMME

Mardi 31 mars (19 h45) – Inauguration du Festival au Gaumont
En guise de préambule. Projection du docufiction : Le pacte gaulois (30′)

Séance 1 : La magie de Pompéi : « Pecunia non olet » L’odeur de l’argent dans la Pompéi antique (40′) ; Les dernières heures de Pompéi (104′)

Séance 2 : Archéologie des civilisations médiévales et modernes – Mercredi 1er avril (9 h 30) Université de Picardie Jules Verne : Dijon : l’hôpital général refait surface (7′) ; Dijon redécouvre ses anciens faubourgs (8′) ; La grotte des Gondi/Les Fouilleurs (28′) ; Harfleur, une place forte au Moyen Âge (7′) ; Sevrey : un village de potiers au Moyen Âge (7′) ; Les pixels du passé, Archéologie de l’abbaye de Cormery (14′) ; Tanzanie. L’histoire oubliée des Swahilis (26′) ; Les stèles oubliées d’Éthiopie (7’22) ; Groenland l’épopée Viking (26′)

Séance 3 : Aspects du Néolithique – Mercredi 1er avril (9 h30) au Gaumont : Hécatombe au néolithique (51′) ; Éthiopie, le mystère des Mégalithes (92′)

Séance 4 : Actualité de l’archéologie égyptienne – Mercredi 1er avril (13 h45) au Gaumont : Psammétique, le pharaon retrouvé (50′) ; Le monde de Kheops (86′) ; Scan Pyramids (6’41) ; Les mystères de Saqqarâh (45′) ; Les heures sombres de l’Égypte antique (86′)

Séance 5 : Enquêtes archéologiques – Mercredi 1er avril (20 h) au Gaumont : La rocambolesque histoire des vases de Yutz (72′) ; L’Apollon de Gaza (78′) ; Le temple oublié (24′)

Séance 6 : La Grèce dévoilée – Jeudi 2 avril (9 h 30) au Gaumont : Les estivants de l’histoire (50′) ; Ouriakos « Ce petit quelque chose » (47′) ; La face cachée d’Athènes (52′)

Séance 7 : Modernité de l’art Préhistorique – Jeudi 2 avril (13 h 45) à la Faculté des Arts : 36 000 ans d’art moderne, de Chauvet à Picasso (52′) ; Le murmure des pierres (27′) ; Les enfants de Cro-Magnon (52′) ; Les premiers chamanes d’Afrique du Sud (26′) ; Sur les traces des premiers peintres d’Afrique (9′) ; Si proche et si loin de l’art préhistorique indien (45′)

Séance 8 : Des Gaulois aux Romains – Jeudi 2 avril (13 h 45) au Gaumont : La vie au temps des gladiateurs (95′) ; Complètement siphonnés (16′) ; Le vrai visage des gaulois (9′) ; Ceux qui font parler les pierres ou la rencontre entre des archéologues genevois et albanais (53′)

Séance 9 : Voyage chez les Précolombiens – Jeudi 2 avril (20 h) au Gaumont : Ce que vous ne saviez pas sur les cités mayas (5′) ; Tintin et le mystère de la momie Rascar Capac (52′) ; Nazcas, les lignes qui parlaient au ciel (92′) ; La cité perdue des Taironas (26′)

Séance 10 : D’une civilisation à l’autre – vendredi 3 avril (9 h 30) au Gaumont : L’île de Pâques, l’heure des vérités (90′) ; Oman, le trésor de Mudhmar (51′)

Séance 11 : Regards sur nos ancêtres – vendredi 3 avril (13 h 45) au Gaumont : Dans les pas de Little Foot (52′) ; Elarmekora (19′) ; Néandertal, le mystère de la grotte de Bruniquel (54′) ; Looking for Sapiens (57′) ; À la recherche de Néandertal (52′) ; Grotte Mandrin 2017 (26′) ; Le campement aurignacien de Régismont-le-Haut (14′)

Séance 12 : Sous les eaux – vendredi 3 avril (20 h) au Gaumont : L’odyssée de la Jeanne Elisabeth (52′) ; L’extraordinaire histoire de l’épave romaine Port-Vendres 1 (13′) ; La femme du fleuve Hérault – Fouilles archéologiques sur le site de la Motte (21′) ; Les trésors engloutis du Rhône (26′) ; La cité des plaisirs de Néron (52′)

Séance 13 : Variations autour de l’archéologie – samedi 4 avril (9 h 30) au Gaumont : Les oubliés de Laninca (55′) ; #inminimismaxima (52′) ; Une ville sous la terre (31′)

Séance 14 : Regard sur l’archéologie métropolitaine – samedi 4 avril (13 h 45) au Gaumont : Vivre et mourir en Champagne il y a 5000 ans (42’) ; Une sépulture étrusque en Corse (7′) ; Une nouvelle fouille de la tombe de Vix (8′) ; Le peuple des dunes (52′) ; L’épopée de l’or blanc (53′) ; L’énigme du Mont Châtel. Une aventure archéologique et Mont Châtel, l’aventure archéologique continue(16′ + 6’25) ; Le refuge oublié (52′)

Séance 15 : Au temps des pharaons- samedi 4 avril (20 h) au Gaumont : A l’aube des pyramides (92′) ; Abou Rawash et la pyramide disparue (48′)

 

Autour du Festival

Projection en avant-première 30 mars 2020 – 19 h – lieu à confirmer

Attila, l’énigme des Huns. Documentaire de 90′ réalisé en 2020 par Laurent Portes et produit par Pernel Média, avec la participation de France Télévisions. Au Kazakhstan, des archéologues ont découvert un immense complexe funéraire Hun, l’un des très rares vestiges huns retrouvés à ce jour. Le site date de l’époque du règne d’Attila, célèbre roi des Huns, qui a conduit son armée à travers l’Europe pour envahir l’empire Romain. Pourquoi ce site est-il aussi riche et démesuré ? Quelles nouvelles informations révèle-t-il sur le peuple Hun ? Pourrait-il cacher le tombeau disparu d’Attila ?

À 14h sera projeté : Le harem du Pharaon-Soleil. Documentaire de 95′ réalisé en 2017 par Richard Reisz et produit par TV6 production, en association avec Arte France. En janvier 2011, alors que la région du Caire subissait les soubresauts de la révolution égyptienne, l’Université de Bâle réalisait deux remarquables découvertes dans la Vallée des Rois : un caveau contenant des dizaines de corps, ainsi qu’une tombe totalement inconnue à ce jour. Alors que les archéologues et scientifiques se penchent sur l’identité des dépouilles contenues dans ces tombes, ils vont parvenir à une conclusion stupéfiante…

Expositions (programme provisoire en cours de finalisation)

Exposition Archéo-Sexisme (au Gaumont du 31 mars au 5 avril). L’archéologie est un milieu professionnel particulier, alliant pratique de terrain, travail de laboratoire, milieu universitaire, monde de l’entreprise, service public et secteur privé. Pour les femmes archéologues, ces conditions de travail particulières sont souvent à l’origine de contraintes liées à leur genre. Le sexisme en archéologie se manifeste sous la forme de remarques, de gestes et de comportements inappropriés, ainsi que par des difficultés accrues d’accès à l’emploi. Ces actes demeurent encore trop souvent minorés, marginalisés ou tout simplement niés. Cette exposition est l’occasion pour l’association Archéo-Éthique de sensibiliser un public issu du monde du patrimoine et de l’archéologie, directement concerné par le sujet, dans l’espoir de faire évoluer la situation.
Pour en savoir plus : https://www.wax-science.fr/archeo-sexisme/ et https://www.femmes-esr.com/portfolio/segolene-vandevelde-belinepasquini-
exposition-archeo-sexisme/

Exposition « AIN ARCHEO, du silex à l’épée ». Le Département de l’Ain présente une exposition qui valorise les richesses archéologiques de son territoire et favorise la connaissance de cette discipline, au carrefour des sciences et de l’histoire. A vocation itinérante et adaptée à un large public, Ain Archéo propose un panorama élargi de l’archéologie dans l’Ain, de la Préhistoire au Moyen-Age. Les sites et objets majeurs révélés par les fouilles sont présentés au travers de 22 panneaux conçus en partenariat avec des archéologues. L’occasion de découvrir les trésors d’un patrimoine souvent méconnu et d’aller à la rencontre des hommes et des cultures qui nous ont précédés.

 

Exposition de costumes gaulois
(en collaboration avec Samara)

Atelier de découverte de la technique de la Fresque sur le thème de l’antiquité (1er avril, collège Pierre et Marie Curie d’Albert).
Lina Faillancier, fresquiste professionnelle, guidera les participant.es dans la réalisation d’un petit format peint avec la technique de la fresque antique à l’aide de pigments sur enduit de chaux et de sable humide.

 

 

 

Atelier « latin et archéologie » (2 avril, élèves latinistes du lycée Robert de Luzarches, Amiens). Cet atelier pratique, animé par Françoise Payen et Eric Binet, vise à faire travailler les élèves non pas sur les textes d’auteurs anciens, mais sur l’étude de mobiliers archéologiques découverts à Amiens et comportant des inscriptions en latin : monnaies, stèles funéraires, statuaire, cadran solaire, céramique, etc….

 

FRANCE 3 HAUTS-DE-FRANCE ANTENNE DE PICARDIE et le CIRAS ont signé une convention de partenariat qui permettra d’assurer une bonne visibilité au Festival. Des jeux concours seront mis en place sur le site Internet de France 3 Hauts-de-France, dans la salle de jeux du club des téléspectateurs de France Télévisions et sur la page Facebook de France 3 Hauts-de-France. Parmi les lots offerts : plusieurs publications et DVD archéologiques « grand public », des reproductions d’objets archéologiques, 50 entrées gratuites à Samara, trois 3 casques de réalité virtuelle OCTUS (avec leur application de visite virtuelle intégrée permettant de voir en 360° la vue depuis Amiens depuis la tour Perret, Amiens depuis la tour du jardin archéo, les hortillonnages et la mairie).


COMITÉ D’ORGANISATION
CENTRE INTERDISCIPLINAIRE DE RECHERCHES ARCHÉOLOGIQUES DE LA SOMME

Directeur du Festival : Tahar Benredjeb, conseiller scientifique du CIRAS, archéologue à la DRAC Hautsde-France.
Comité de sélection : Tahar Benredjeb, Emilie Goval, Claire Pichard, archéologues à la DRAC Hauts-de-
France.

Le Quinzième Festival du Film d’Archéologie d’Amiens est placé sous le haut patronage de :

• M. Franck Riester, ministre de la Culture*,
• M. Arnaud Schaumasse, sous-directeur de l’archéologie*,
et de :
• M. Michel Lalande, Préfet de la Région Hauts-de-France*,
• M. Marc Drouet, Directeur régional des affaires culturelles Hauts-de-France*,
• M. Xavier Bertrand, Président du Conseil régional Hauts-de-France*,
• M. Laurent Somon, Président du Conseil départemental de la Somme*,
• M. , Président d’Amiens Métropole*.
*demandes en cours.


AVEC LE CONCOURS : de la Direction régionale des affaires culturelles Hauts-de-France, du Conseil régional Hauts-de-France, du Conseil départemental de la Somme, d’Amiens Métropole, de l’Université Jules Verne de Picardie, de la Faculté des Arts, du collège Pierre et Marie Curie d’Albert, de la bibliothèque Louis Aragon, France 3 Picardie, du cinéma Gaumont.

AUTRES PARTENAIRES : Prémice assure gratuitement la diffusion des affiches du Festival

JURY : Le jury se réunira du 23 au 27 mars sous la présidence de Lucie Degroisilles, chargée de la médiation scientifique et des recherches historiques – UPJV, Pauline Augé, archéologue à l’UPJV, Baptiste Bielawskin, étudiant au département d’Arts du Spectacle – UPJV d’Amiens, Eric Binet, archéologue, Cécile Brouillard, archéologue à l’Inrap ; Jean-Louis Crimon, journaliste et romancier, Noé Desesquelles, étudiant en licence 3 histoire, option archéologie – UPJV d’Amiens, Michel Gombart, réalisateur.

JURY DU COURT-METRAGE : 12 élèves du collège Pierre et Marie Curie d’Albert.

Contact : Tahar Benredjeb : 03 22 97 33 44 / 06 75 30 42 38. tahar.benredjeb@culture.gouv.fr. Claire Pichard : 03 22 97 33 41. claire.pichard@culture.gouv.fr. Accueil des festivaliers : Francoise Payen 06 86 58 41 12 francoise.payen7@wanadoo.fr . Décentralisation dans les départements du Nord et du Pas-de-Calais : Karine Delfolie : karine.delfolie@culture.gouv.fr

Pour télécharger le programme complet de ce festival, cliquez ici.

Informations complémentaires :
Manifestation : Quinzième festival du film d’archéologie d’Amiens
Date : du 31 mars au 4 avril 2020
Lieu :
Gaumont
Université de Picardie
Faculté des arts


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.