Catalogue d’exposition : Marguerite Yourcenar et l’empereur Hadrien : une réécriture de l’Antiquité

Marguerite-Yourcenar457Marguerite Yourcenar et l’empereur Hadrien : une réécriture de l’Antiquité : [exposition, Forum antique de Bavay, musée archéologique, 4 février-30 août 2016]
Gent : Snoeck, 2015, 151 p.ISBN 978-94-6161-277-9

Résumé éditeur :

Avec Mémoires d’Hadrien (1951), Marguerite Yourcenar renouvelle le roman historique. Associant histoire antique et imagination romanesque, elle fait revivre l’empereur humaniste et son époque en évoquant « du dedans ce que les archéologues du XIXe siècle ont fait du dehors ». Mêlant archives littéraires, objets antiques remarquables et documents iconographiques, l’exposition « Marguerite Yourcenar et l’empereur Hadrien, une réécriture de l’Antiquité » propose un dialogue littéraire, historique et archéologique sensible entre un empereur romain du IIe siècle et un grand écrivain du XXe siècle. Le présent catalogue alliant essais, notices, illustrations et bibliographies, permet de prolonger cet échange et de s’attarder un peu plus à leurs côtés. (4e de couv.)

Marguerite Yourcenar et l’empereur Hadrien, une réécriture de l’Antiquité

Exposition au Forum antique de Bavay, musée archéologique du Département du Nord, du 4 février au 30 août 2016.

hadrienLe Forum antique de Bavay, musée archéologique du Département du Nord, présente une exposition consacrée à Mémoires d’Hadrien du 4 février au 30 août 2016.

Le partenariat entre la Villa départementale Marguerite Yourcenar et le Forum antique de Bavay, deux établissements du conseil départemental du Nord, offre l’opportunité aux visiteurs de découvrir une vision intime et historique du règne de l’empereur Hadrien (117-134), nourrie à la fois de l’imagination de Marguerite Yourcenar et des études archéologiques plus récentes. Cette exposition dévoile l’histoire personnelle de l’empereur romain, personnage principal de Mémoires d’Hadrien, tout en donnant accès à l’intimité de l’écrivaine par le biais de sa démarche documentaire et de ses écrits. Lire la suite