Journées nationales de l’archéologie à Boulogne-sur-Mer

Pour la 8e édition des Journées Nationales de l’Archéologie, l’équipe du service archéologie de Boulogne-sur-Mer vous donne « Rendez-vous à la Villa Huguet ! »

Animations, expositions, ateliers et rencontres vous attendent, les samedi 17 et dimanche 18 juin de 15h à 18h.

Retrouvez le programme complet en pièce jointe, sur le site de la Ville de Boulogne-sur-Mer : http://www.ville-boulogne-sur-mer.fr/index.php ou sur le site des JNA : http://journees-archeologie.fr/c-2017/fiche-initiative/4241/Rendez-vous-a-la-Villa-Huguet Lire la suite

Ernest-Théodore Hamy (1842-1908)

Cet article a été rédigé par Angélique Demon, archéologue territorial, Service archéologique de la Ville de Boulogne-sur-Mer.

Ernest-Théodore Hamy est né le 22 juin 1842 à Boulogne-sur-Mer, où son père est pharmacien. Il suit des études de médecine à la Faculté de Paris et obtient le titre de docteur en 1868. En 1869, il devient l’assistant de Paul Broca, fondateur de la Société d’anthropologie de Paris, et se découvre une véritable vocation. Il abandonne alors la médecine pour se consacrer à l’anthropologie. En 1872, il entre au Muséum national d’histoire naturelle comme aide-naturaliste et assistant d’Armand de Quatrefages, à qui il succède en 1892.

Ernest-Théodore Hamy s’intéresse également à l’ethnographie, au point d’être considéré comme l’un des fondateurs de la discipline en France. Lors de l’exposition universelle de 1867, il est chargé de l’étude de momies et de crânes égyptiens rassemblés par un autre boulonnais, Auguste Mariette. Mais il reste surtout connu pour être l’un des initiateurs et le premier conservateur du Musée d’ethnographie du Trocadéro (Musée de l’Homme), fondé en 1880.

Parallèlement à sa carrière parisienne, Ernest-Théodore Hamy, qui reste très attaché à sa ville natale, consacre une grande partie de son énergie à l’archéologie boulonnaise, contribuant au développement des sciences historiques et préhistoriques dans la région.

Dès 1857, encore adolescent, il accompagne son professeur, le Chanoine Daniel Haigneré (1824-1893), sur plusieurs de ses chantiers de fouilles archéologiques[1] et travaille notamment sur les sites mérovingiens de Pincthun (Echinghen), où le Chanoine lui confie la réalisation des dessins du mobilier, puis d’Hardenthun (Marquise). C’est également avec le Chanoine Haigneré qu’il publie sa première notice archéologique en 1862[2].

Sommaire

Lire la suite

Journées nationales de l’archéologie à Boulogne-sur-Mer

Comme chaque année, le service archéologique de Boulogne s’associe aux Journées Nationales de l’Archéologie les samedi 18 et dimanche 19 juin 2016.

archeo-rectoAu programme de cette édition 2016 : des animations à la Villa Huguet pour les (grands) enfants et un jeu de piste à la découverte de l’enceinte urbaine : suivez les indices …

Enceinte urbaine :
Depuis une dizaine d’années, l’équipe du service archéologie de la Ville de Boulogne-sur-Mer étudie l’enceinte urbaine médiévale et moderne… Venez partager leurs découvertes !!

Animations :
Des ateliers sont proposées dans le parc de la Villa Huguet : bac de fouille, « l’archéo au labo », dessin de céramique… Lire la suite

L’abbé Haigneré (1824-1893)

Un archéologue du Boulonnais du XIXe siècle, l’abbé Haigneré.

Nordoc’Archéo entend valoriser l’actualité de l’archéologie. Le Réseau souhaite également rappeler l’histoire de l’archéologie en Région, présentant les découvertes et les figures marquantes de l’archéologie septentrionale. Notre premier portrait est consacré à l’abbé Haigneré, archéologue du XIXe siècle qui participa à la découverte du boulonnais.

L’abbé Haigneré est un des principaux archéologues du XIXe siècle dans la région septentrionale. Il explore notamment des cimetières mérovingiens dans le boulonnais et la nécropole gallo-romaine du Vieil Ârte à Boulogne. Il est l’un des premiers à fouiller et publier le résultat de ses fouilles. Il permet, grâce aux résultats de ses fouilles, un enrichissement considérable des collections d’archéologie régionale du Musée de Boulogne. Il est, selon Roland Delmaire, « le meilleur des archéologues locaux du XIXe siècle, le seul à son époque à disposer d’une véritable compétence scientifique »1.

Sommaire

Lire la suite

Gesoriacum / Bononia, entre terre et mer

Table ronde organisée par le PCR « Atlas topographique de la ville antique de Boulogne-sur-Mer ».

Gesoriacum-Bononia-affiche« Gesoriacum/Bononia, entre terre et mer. Rôle économique, politique et militaire du port antique de Boulogne-sur-Mer en Morinie », table ronde internationale du 24 au 25 septembre 2015 de 8h00 à 17h00, organisée par le PCR « Atlas topographique de la ville antique de Boulogne-sur-Mer »
Responsables : A. Demon, O. Blamangin

Cette table-ronde souhaite engager la réflexion sur la relation complexe entre fonctions de « passage » et relations au territoire, à « l’hinterland ». Interroger sous cet angle les rôles économique, politique et militaire du port antique de Boulogne doit permettre d’appréhender plus précisément les différentes fonctions de la ville et leurs évolutions. Lire la suite

Actualité de la recherche archéologique à Boulogne-sur-Mer

Publication consacrée à la recherche archéologique à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais).

ActualiteBLAMANGIN Olivier (éd.), DEMON Angélique (éd.), RÉVILLION Stéphane (éd.)
Actualité de la recherche archéologique à Boulogne-sur-Mer
Villeneuve d’Ascq : Revue du Nord, 2014, 226 p.
Collection Art et Archéologie ; 22)
ISBN 979-10-93095-02-8

Résumé éditeur :

Ce volume de la Revue du Nord – Collection Art et Archéologie est la première publication du Projet collectif de recherche (PCR) « Atlas topographique de la ville antique de Boulogne-sur-Mer », qui a initié ses travaux au début de l’année 2013. Lire la suite

2000 ans de fortifications urbaines à Boulogne-sur-Mer

Publication sur l’urbanisation de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais).

2000-an-fortificationsDEMON Angélique
2000 ans de fortifications urbaines à Boulogne-sur-Mer
Lille : DRAC Nord-Pas-de-Calais, Service régional de l’archéologie, 2014, [12] p.
Collection Archéologie en Nord-Pas-de-Calais ; 35

Résumé éditeur :

Ancienne Gesoriacum/Bononia, Boulogne-sur-Mer est une des plus importantes villes antiques du nord de la Gaule. Si ses origines restent obscures, elle est, dès le règne d’Auguste, au coeur d’un important réseau de voies terrestres et maritimes reliant la Bretagne aux marchés méditerranéens et à l’armée de Germanie. Lire la suite