S’éclairer à Tourcoing au Moyen Âge

Cet article a été rédigé par José Barbieux, Service archéologique de Tourcoing.

Les maisons médiévales sont construites en pan de bois, ce sont des ouvrages de charpenterie aux murs de torchis et aux toits couverts de chaume. Ce ne sont pas des masures mais de véritables habitations, toutefois pour que leur isolation thermique reste efficace, les fenêtres doivent être limitées en taille et en nombre. Hormis l’été lorsque la porte peut être ouverte, ces habitations sont inévitablement plongées dans la pénombre.

Outre la lueur des braises du ou des foyers, l’habitation est ponctuellement éclairée par deux dispositifs : des chandelles et des lampes à huile

Les chandelles

Les chandelles sont réalisées le plus souvent avec du suif de bœuf. Elles ont de nombreux inconvénients, elles ont une odeur désagréable, elles coulent, se ramollissent en donnant des taches de graisse dès qu’il fait chaud, la mèche doit être régulièrement mouchée et elles sont moins éclairantes que nos actuelles bougies. Ce sous-produit de la boucherie est par contre d’un faible coût. Elles sont réalisées dans des bacs en céramique que l’on présente devant un foyer. Le suif fond à 36-37° C°, ce réservoir n’a donc pas à subir une température importante. Lire la suite

Donnant. Donnant. Voeux et dons aux Dieux en Gaule romaine

bavay_affiche40x60Du 2 février au 29 aout 2017, le Forum antique de Bavay présente sa nouvelle exposition « Donnant. Donnant. Vœux et dons en Gaule romaine ». Conçue par le Musée Romain de Nyon (Suisse), en coproduction avec le Musée archéologique de Dijon et adaptée par le Forum antique de Bavay, elle propose d’entrer dans l’univers des croyances des hommes et des femmes de l’Antiquité.

Désir d’enfant, souci de santé, besoin d’argent, recherche de succès : le Forum antique de Bavay expose des témoignages archéologiques étonnants qui dévoilent la quête de sécurité, de santé et de prospérité que les hommes et les femmes confient aux divinités dans l’Antiquité. Les rituels d’offrande occupent une place prépondérante dans les religions antiques. Dans une forme de « contrat », ils permettent aux hommes et aux dieux d’entrer en contact. Les dons viennent clore un processus initié par un vœu : en implorant la divinité, on lui fait la promesse d’une offrande si le vœu est exaucé. C’est donnant-donnant ! Lire la suite

« Carnets d’inventaire » #1 : Cave canem

Cet article est rédigé par Laure De Chavagnac, responsable du Service Recherche et Conservation, Forum antique de Bavay.

L’inventaire des collections d’un musée archéologique s’avère souvent une tâche ardue du fait de la quantité importante de mobilier conservé, des particularités propres aux vestiges archéologiques, et, de la complexité des circonstances qui ont conduit à la constitution de ces collections muséales. Au Forum antique de Bavay – Musée archéologique du Département du Nord, ce sont plus de 60 000 objets, au sens large du terme, qui sont conservés. Cette riche collection, provenant essentiellement de Bavay, a été constituée au gré des découvertes anciennes et des fouilles menées sur le forum dès le milieu du XXème s.

Cette « exploration » des collections du Forum antique de Bavay, menée patiemment par les équipes du musée, depuis sa départementalisation au début des années 2000, livre régulièrement son lot de surprises. La « redécouverte » des objets conservés dans les réserves du musée s’accompagne de recherches documentaires à partir de la documentation de fouille disponible. Les fouilleurs qui se sont succédés à Bavay (de Maurice Hénault, archiviste de Valenciennes, à Jean-Claude Carmelez, enseignant et conservateur du premier musée de Bavay, en passant par l’abbé Henri Biévelet), ont enregistré dans leurs cahiers d’inventaire les trouvailles qu’ils avaient effectuées. Ces documents, qui ressemblent parfois à des « inventaires à la Prévert » d’objets hétéroclites (« des débris de verre, de bronze, des tuiles… »), nous en apprennent souvent davantage sur les archéologues du siècle dernier que sur le contexte de découverte des objets mais ils peuvent receler des indications précieuses sur les circonstances de leur entrée dans les collections. Lire la suite

Panorama 2016 des fouilles archéologiques dans la Somme

Le CIRAS vous convie à sa prochaine conférence le vendredi 27 janvier 2017 à partir de 20h30.

conference-cirasTahar Ben Redjeb, ingénieur d’étude au service régional de la DRAC des Hauts-de-France présentera son tour d’horizon annuel des opérations d’archéologie qui ont été réalisées dans le département.

L’année 2016 a de nouveau amené son lot de découvertes, lesquelles font régulièrement progresser notre connaissance des occupations anciennes.
Pour la Préhistoire, nous retiendrons les sondages réalisés à Abbeville qui ont permis d’observer des sédiments fluviatiles grossiers et de recueillir des silex taillés dont l’âge peut être estimé à 650 000 ans. Lire la suite

De Vauciennes à Péroy, secrets enfouis…

L’association Histoire & Archéologie de Nanteuil-le-Haudouin propose une série de conférences le vendredi 3 février 2017 à partir de 18h30.

affiche-conference-rn2Ces conférences présentent les résultats des campagnes de diagnostics et de fouilles archéologiques réalisées dans le cadre de la déviation de la RN 2 entre Vaucielles et Péroy-les-Gombries.

Programme :
1- Qu’est-ce qu’un diagnostic archéologique ? Qu’est-ce qu’une fouille préventive ? par C. Meunier (SDA-CD60)
2- Les diagnostics archéologiques réalisés dans le cadre de la déviation de la RN 2 entre Lévignen et Vauciennes, par D. Veyssier (SDA-CD60)
3- La fouille de l’occupation médiévale découverte à Gondreville, par G. Brulet-Chabot (INRAP)
4- La fouille du camp de prisonniers allemands de la Seconde Guerre Mondiale découvert à Coyolles, par G. Desplanques (SDA-CD02) Lire la suite

Hadrien, un empereur de l’âge d’or : figure et réception

a3-hadrien-fev2017-web-01-01Conférences de Michel Amandry et Rémy Poignault le jeudi 16 février 2017 de 16h à 19h.

Dans le cadre de l’atelier Épigraphie et numismatique : Expression et réception du pouvoir impérial, l’HALMA propose une séance thématique « Hadrien, un empereur de l’âge d’or : figure et réception » organisée avec le concours de l’IUF (ULCO).

Cette séance thématique comprend deux conférences, une conférence de Michel Amandry, cabinet des médailles, Paris intitulée « Le monnayage provincial frappé sous l’empereur Hadrien » et une conférence de Rémy Poignault, Université Clermont-Auvergne CELIS EA 4280 intitulée « Numismatique, épigraphie et littérature dans Mémoires d’Adrien de Marguerite Yourcenar » Lire la suite

Des croqueteux de Lewarde au beffroi de Douai : le grès, une pierre et un matériau local d’exception

permis-construireDans le cadre de l’exposition Permis de construire, Arkéos Musée-Parc archéologique propose une conférence de Jean-Marc Guenez.

Cette conférence aura lieu le vendredi 10 février 2017 à l’auditorium du musée.

Informations complémentaires :
Conférence : Des croqueteux de Lewarde au beffroi de Douai : le grès, une pierre et un matériau local d’exception
Date : vendredi 10 février 2017
Lieu :
Arkéos, Musée-Parc archéologique
Auditorium du Musée
4401 route de Tournai
59500 Douai

La permanence de l’Antique dans la Numismatique moderne

Conférence de Jérôme Jambu le 26 janvier 2017 de 16h à 18h.

affiche_conference_permanence_de_l_antique_26_janv_2017-724x1024Dans le cadre de l’atelier Épigraphie et numismatique : Expression et réception du pouvoir impérial, l’HALMA propose une conférence de Jérôme Jambu, conservateur au département des monnaies, médailles et antiques de la BnF, IRHiS UMR CNRS 8529 intitulée La permanence de l’Antique dans la Numismatique moderne. utilisation, interprétation et appropriation des symboles du pouvoir impérial par les princes européens.

Pour plus d’informations, cliquez ici.

Informations complémentaires :
Conférence : La permanence de l’Antique dans la Numismatique moderne. utilisation, interprétation et appropriation des symboles du pouvoir impérial par les princes européens
Date : 26 janvier 2017 à 16h
Lieu :
HALMA
Bâtiment E, 1er étage, salle E1.01
Université Lille, Sciences humaines et sociales
Domaine universitaire du Pont-de-Bois
59653 Villeneuve d’Ascq Cedex

Taupe niveau

L’Espace gallo-romain d’Ath propose du 25 février au 24 novembre 2017 l’exposition Taupe niveau, créée par Musée romain Lausanne Vidy.

Vous êtes-vous déjà promené sous la terre ? Profitez de la galerie d’une  taupe (géante) apparue à l’Espace gallo-romain. Glissez vous sur les traces de cet animal et partez à l’aventure dans ce labyrinthe de galeries obscures….
Avec un peu de chance, vous y trouverez des secrets enfouis… et pourquoi par des vestiges archéologiques ?

L’expo « Taupe niveau », vous permettra de découvrir des vestiges d’époques variées, qui tous ont une histoire à raconter. Une plongée dans la mémoire à la lueur d’une lampe de poche, pour n’être pas myopes comme des taupes!

Pourquoi faut-il préserver les vestiges archéologiques et les fouiller soigneusement ? Quelles histoires peuvent-ils raconter ?

Pour plus d’informations, cliquez ici.

Informations complémentaires :
Expo : Taupe niveau
Dates : du 25 février au 24 novembre 2017
Lieu :
Espace gallo-romain
rue de Nazareth 2
7800 Ath

Trésors du Moyen Âge

tresor-maLe Musée Sandelin propose du 18 janvier au 16 avril 2017 une exposition sur les « Trésors du Moyen âge ».

Dans le cadre d’un prêt exceptionnel d’œuvres du 14e siècle issues des collections du musée de Cluny – musée national du Moyen Âge, des expositions sont proposées dans quatre villes des Hauts-de-France et de Normandie : Compiègne, Saint-Omer, Saint-Amand-les-Eaux et Avranches. À Saint-Omer, le musée de l’hôtel Sandelin accueillera ces Trésors du Moyen Âge de janvier à avril 2017. Cet accrochage plongera les visiteurs dans le 14e siècle et leur permettra de comprendre toutes les innovations et toute la richesse des œuvres de cette période tourmentée de la fin du Moyen Âge.

Cet accrochage mettra en valeur la production artistique européenne au 14e siècle à travers la présentation de plusieurs chefs-d’oeuvre issus des collections du musée de Cluny et du musée de l’hôtel Sandelin. La majorité des pièces présentées étant des sculptures, ceci permettra d’illustrer l’ascendant qu’a pris cet art sur l’architecture et les évolutions de la représentation à cette époque.

Pour plus d’informations, cliquez ici.

Informations complémentaires :
Expo : Trésors du Moyen Âge
Dates : du 18 janvier au 16 avril 2017
Lieu :
Musée Sandelin
14 rue Carnot
62500 Saint-Omer

 

Tourcoing, une cité industrielle sous l’Ancien Régime

Cet article a été rédigé par José Barbieux, Service archéologique de Tourcoing.

La ville de Tourcoing a perdu dans des incendies, dès l’époque moderne, l’essentiel de ses archives anciennes. Le pire reste celui de 1711 qui a vu la destruction de tout le centre, de la grand’ place et de la maison de ville. L’archéologie permet, néanmoins, de compenser, en partie, ces pertes et d’apporter des données patrimoniales et culturelles qui, une fois, analysées permettent de mieux comprendre le passé de la ville. À Tourcoing, un développement singulier lié au travail de la laine a ainsi été observé.

Fragment de figurine en terre cuite, Vénus

Une occupation laténienne et gallo-romaine est attestée sur le territoire par des découvertes ponctuelles et des chantiers forcément limités par la densité du bâti. Le matériel correspond à La Tène 1, à La Tène 3, puis aux trois premiers siècles de notre ère (note voir Revue du Nord n°373)

 

Lire la suite

St James’s, Douvres, Angleterre

Cet article a été rédigé par Peter Clark, Deputy Director, Canterbury Archaeological Trust.

Après plusieurs des années de préparation, les travaux de réaménagement du quartier de St James à Douvres, ont commencé au printemps 2015.
Située à l’est de cet ancien port, en contrebas du coteau du château, ce nouvel aménagement a fourni une occasion importante d’examiner sur le plan archéologique, une partie substantielle de la vieille ville.
Ce quartier a toujours été une banlieue, située au-delà de l’implantation principale, mais placé de façon importante juste en retrait du littoral, entre le centre historique de la ville et le château médiéval.

Vue générale du quartier de St James avant la Deuxième Guerre Mondiale (1932)

Le Canterbury Archaeological Trust a été chargé d’entreprendre toutes les recherches requises avant l’aménagement du site, et l’équipe a presque finit après plus d’un an de fouilles urbaines à grande échelle. Lire la suite

Potins et pots de vin : échange, commerce et transport vers la Gaule du Nord

Le Musée du Malgré-Tout présente jusqu’au 17 avril 2017 une exposition sur le commerce en Gaule.

16-12-03-potins-et-pots-de-vinL’exposition présente de manière thématique et chronologique le commerce en Gaule en explorant les biens importés ou exportés, les moyens de transport maritimes, fluviaux et terrestres utilisés et enfin les moyens d’échange, tels la monnaie ou le troc et ce depuis les premiers Celtes jusqu’à la fin de la période romaine.

L’exposition présente des objets (amphores, vaisselle de luxe, orfèvrerie, bijoux, verres…) mis au jour au nord de la Seine et provenant de la région méditérranéenne, des régions situées au sud de la Seine, de Grande-Bretagne ou du Centre-Est de l’Europe. Elle met également en scène la monnaie, ainsi que les divers documents sur les voies et moyens de transport qui ont permis l’acheminement de ces produits : éléments de chariots, de bateaux, représentations de ceux-ci, bornes militaires… Lire la suite

Le gisant du cardinal Pierre d’Ailly et la sculpture funéraire à Cambrai au début du XVe siècle

Conférence au Musée du cloître Saint-Corneille à Compiègne le 8 janvier 2017 à 15h.

En lien avec l’exposition « Trésors du Moyen Âge, l’Europe au XIVe siècle« , Ludovic Nys, spécialiste en art médiéval et enseignant-chercheur à l’université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis, viendra faire une conférence sur le gisant de Pierre d’Ailly.

Pour plus de renseignement, cliquez ici.

Informations complémentaires :
Conférence : Le gisant du cardinal Pierre d’Ailly et la sculpture funéraire à Cambrai au début du XVe siècle
Date : dimanche 8 janvier 2017 à 15h
Lieu :
Musée du cloître Saint-Corneille
Salle Michèle le Chatelier
Rue Saint-Corneille
60200 Compiègne

Trésor du Moyen Âge : l’Europe au XIVe siècle

Exposition au Centre Antoine Vivenel à Compiègne jusqu’au 8 janvier 2017.

t_218_350Le prêt exceptionnel d’oeuvres du musée de Cluny, musée national du Moyen Âge dans les musées de la nouvelle région des Hauts-de-France et en Normandie, est l’occasion de mettre en avant la production artistique européenne du XIVe siècle en faisant entrer en résonance les chefs-d’oeuvre issus de ces différentes collections.
L’exposition de Compiègne, première étape de cette itinérance, vise à montrer que le XIVe siècle est une période de mutations qui touchent la société à l’échelle de l’Europe et se manifestent dans les arts, à travers trois grands axes : l’image du sacré, l’image du défunt et l’image du pouvoir. Lire la suite