Un siècle de fouilles archéologiques à Montreuil-sur-Mer

Cet article a été rédigé par Damien Schirrer (Master 2 Métiers de l’Archéologie – Université SHS Lille) dans le cadre d’un stage de recherche documentaire effectué en mars-avril 2017 au sein de la Direction régionale des Affaires culturelles Hauts-de-France – Pôle Patrimoines et Architecture – Service Archéologie (site Lille) et co-dirigé par Karine Delfolie (Documentation, Communication et valorisation) et Thomas Byhet (Carte archéologique).

Montreuil-sur-Mer (Pas-de-Calais) et son pays sont riches de leur histoire. Le val de Canche, point de confluence entre les eaux et les terres, attire et concentre les activités humaines depuis des temps immémoriaux. Des premiers habitats néolithiques au port de Quentovic jusqu’à l’histoire récente, ce sont plus de 6000 ans d’occupation humaine qui reposent sous nos pieds. Si la conscience du riche passé de la région n’est pas nouvelle, voire ancienne, il faut pourtant attendre la seconde moitié du XXe siècle pour assister aux premières véritables fouilles archéologiques à Montreuil-sur-Mer. Par le passé, nombreuses ont étés les découvertes fortuites et les observations de vestiges lors des réaménagements successifs dont la ville a fait l’objet ; mais l’étude raisonnée du patrimoine archéologique enfoui, qu’il soit menacé par de nouvelles constructions ou non, est une discipline récente. Lire la suite

Rappel : De l’hôtel de l’échevinage à l’hôtel de ville, cinq siècles d’histoire de la maison commune d’Étaples

Le Musée Quentovic propose une conférence de Thomas Byhet, archéologue au Service Régional de l’Archéologie (Direction régionale des Affaires culturelles des Hauts-de-France) le samedi 22 avril 2017 à 14h30.

De la fin du Moyen Âge à nos jours, Étaples a possédé plusieurs hôtels de ville, symboles de son autorité municipale. Au moins quatre hôtels ont été construits pendant cette longue période, le dernier d’entre eux servant encore de maison commune sur l’actuelle place du Général de Gaulle. De nombreux documents (archives municipales, plans, peintures, cartes postales) permettent de retracer l’histoire de ces hôtels qui ont constitué le cœur de la vie municipale étaploise pendant cinq siècles. Lire la suite

Palynologie

Nordoc’Archéo inaugure un nouvel onglet « Sciences appliquées » avec cet article d’Agnès Gauthier, Ingénieure de recherche au Laboratoire de Géographie Physique : Environnements Quaternaires et Actuels, CNRS UMR 8591 LGP – Université Paris 1 & UPEC/Paris 12, sur la palynologie.

Le pollen est l’un des fossiles le plus abondamment conservé dans les sédiments quaternaires. Dénombrer les grains de pollen dans les sédiments permet de comprendre comment les paysages actuels se sont formés et comment les végétaux se sont adaptés aux variations climatiques. La végétation est une caractéristique importante dans un paysage, car elle contrôle en grande partie les types d’animaux qui y vivent. Parce que la végétation est sensible aux facteurs environnementaux, notamment climatiques, ces facteurs peuvent être déduits d’une reconstruction de la végétation passée. Lire la suite

Rappel : Pourquoi Neandertal a-t-il disparu ?

le_jardin_archeologique_de_saint_acheul_imagelargeConférence de Pascal Depaepe, Directeur interrégional de l’INRAP Nord-Picardie, mercredi 5 avril 2017  à partir de 18h au Jardin archéologique de Saint-Acheul.

Le nouveau cycle de conférences vous propose de partir à la découverte des occupations humaines du Nord de la France. Pour chaque site présenté, les conférenciers dévoilent leurs recherches et l’avancée des connaissances sur l’environnement des hommes de la vaste période du Paléolithique. Lire la suite